Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La relance éco : l'entreprise de support informatique Artemys exploite le filon du télétravail

Artemys est une entreprise normande spécialisée dans le support informatique et veille au bon fonctionnement du réseau informatique des entreprises clientes. Pendant le confinement Artemys a accompagné le passage en télétravail de ses clients, tout en assurant sa propre transition.

Artemys a recruté 10 personnes pendant le confinement, dont 6 techniciens
Artemys a recruté 10 personnes pendant le confinement, dont 6 techniciens © Radio France - NM

L'entreprise normande Artemys assure le support informatique des entreprises. C'est-à-dire qu'elle veille au bon fonctionnement des outils numériques en réseau chez les entreprises clientes. Alors que le confinement est annoncé le 16 mars dernier, Artemys doit s'adapter à ces nouvelles règles : assurer la continuité de ses services, tout en se mettant elle-même en télétravail. 

Accompagner la mise en télétravail

Au matin du confinement, Artemys a eu une responsabilité assez importante : être le support de la mise en télétravail de ses entreprises clientes, pour les aider, en quelque sorte, à déplacer leur bureau à la maison.  

"On a été fortement mobilisés pour _adapter le système d'information_, du poste de travail à ordinateur de la maison... il a fallu configurer un certain nombre d'équipements... des équipements, chez tout un chacun et qui permettent de se connecter à l'entreprise" explique Laurent Benitta, directeur général d'Artemys. 

Pour Artemys, cet accompagnement s'est fait à distance et non plus sur place comme à leur habitude. "Ça s'est très bien passé, nous avons pu guider à distance nos clients sans problème" poursuit-il. 

Le confinement pour tous

Mais Artemys aussi, a dû se mettre en télétravail, et fournir son support informatique depuis la maison.

"On était prêt le mardi matin, à 6 heures ou 7 heures, à recevoir les appels de nos clients. D'ailleurs on en a perdu aucun" se félicite Laurent Benitta. Parce que pour Artemys, les appels, c'est important. "C'est un indicateur que l'on mesure sur notre efficacité à décrocher le téléphone, pour venir en aide à ceux qui ont des soucis informatique". 

Maintenir les réponses téléphoniques, donc fournir un service en continu malgré les inconvénients du télétravail, n'était pas facile mais pourtant réussi. "Nous avions même un peu plus de travail, et avons dû recruter 10 personnes supplémentaires, dont 6 techniciens". 

Du déconfinement à l'incertitude 

En revanche, même si le maintien des services pendant le confinement a été un succès, la suite a été un peu plus difficile. "On a constaté une certaine frilosité de la part de nouveaux clients : au lieu de s'engager sur un an ou plus, ils préfèrent s'engager avec nous sur 3 à 6 mois maximum" déplore Laurent Benitta. 

Des réserves qui s'expliquent par l'incertitude des temps actuels. "Nous ne sommes pas à l'abri d'un reconfinement" justifie-t-il. 

Mais si reconfinement il y a, le directeur général d'Artemys n'est pas inquiet. "Nous savons à quoi nous attendre, et savons comment nous y prendre désormais" conclut-il. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess