Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : +44% de ventes de café pour Carte noire à Lavérune pendant le confinement

-
Par , France Bleu Hérault

Chaque jour, France Bleu Hérault s'intéresse à la reprise économique dans le département après la période de confinement. Aujourd'hui : l'usine Carte Noire à Lavérune qui emploie 120 personnes. Le café étant un produit de 1e nécessité, l'usine a continué de tourner. Et même plus que d'habitude.

L’usine Carte noire de Lavérune a continué son activité pendant le confinement : le café est un produit de 1ère nécessité.
L’usine Carte noire de Lavérune a continué son activité pendant le confinement : le café est un produit de 1ère nécessité. © Maxppp - Guillaume Bonnefont

L'usine Carte noire de Lavérune, aux portes de Montpellier, est reconnaissable de loin grâce au paquet de café géant qui domine le site du haut de ses 50 mètres. L'an dernier, cette usine fêtait ses 50 ans. Aujourd'hui,  elle produit en moyenne 100 tonnes de café par jour. l'ordre décroissant : café moulu, café en dosettes souples et café en capsules compatibles. Entretien avec Maurizio Cozzolino, le directeur général de Carte noire, qui appartient à Lavazza depuis quatre ans.

Comment avez-vous traversé les huit semaines de confinement à Lavérune ?

Il y avait tout d'abord la nécessité d'assurer la santé de tous les collaborateurs, qui sont à peu près 100 personnes au site de production, et ensuite, il était nécessaire, le café fait partie des produits de première nécessité, d'assurer la production de nos produits. 

L'usine de Lavérune, qui appartient à Lavazza, fait que vous avez des attaches en Italie et on sait que là bas, la maladie est arrivée un peu avant chez nous. Est ce que ça vous a permis d'anticiper les décisions et les mesures à prendre ici ?

Oui, absolument. On a pu profiter de l'expérience de nos collègues en Italie qui avaient anticipé, en terme de gestion de crise, les potentielles situation où on pouvait se trouver donc chez Carte noire, que le confinement à démarré, on était préparé. Donc, ça nous a permis d'être très efficaces dans la gestion de crise et donc d'assurer en même temps la santé des collaborateurs du site de production de Lavérune et l'activité productive du café. 

Économiquement parlant, quelles conséquences cela a eu pour l'usine de Lavérune  cette crise ?

Je vous donne un exemple : pendant le premier mois, le mois de mars, la café a fait une marche de chiffre d'affaires de +24% dans les réseaux de la grande distribution, notamment hypermarchés, supermarchés et Carte noire, pendant cette période, a eu une hausse des ventes de 44%.  Mais derrière cet aspect économique, il y a des enjeux qui commencent par les stockages du produit, la disponibilité de la matière première, notamment les grains de café, et jusqu'à la disponibilité des paquets et tout ce qui est nécessaire pour la production, aussi bien que la synchronisation des activités de nos maîtres-torréfacteurs et tous les collaborateurs du site. 

J'imagine que vous espérez que pour les semaines, les mois à venir, que cette tendance se confirme ? 

Oui, on pense chez Carte noire qu'il y aura des tendances qui peut-être vont se consolider et notamment certaines tendances sur les habitudes d'achat. Par exemple tout ce qui est commerce drive a un chiffre d'affaire pendant la crise multiplié par trois par rapport à l'année dernière et il y a une partie de cette habitude d'achat qui va peut être se consolider. 

La relance éco version audio

Tous les matins, à 7h15, France Bleu Hérault analyse les conditions de reprise d'activité au plus proche des réalités de ceux qui se relèvent. Artisans, commerçants, entrepreneurs témoignent du lundi au vendredi. "Ici, on parle d'ici."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu