Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

"La relance éco" : un patron de salons de tatouage à Amiens dresse un premier bilan depuis le déconfinement

-
Par , France Bleu Picardie

La relance éco du jour vous emmène dans les salons de tatouage. A Amiens, Gilbert Debroucker gère deux établissements en centre-ville. Ils ont pu rouvrir leurs portes dès le 11 mai dernier. Après presque deux mois de réouverture, il dresse un premier bilan au micro de France Bleu Picardie.

Myriam, perceuse depuis trois ans pour la boutique Piercing Spirit à Amiens
Myriam, perceuse depuis trois ans pour la boutique Piercing Spirit à Amiens © Radio France - Valentin Houinato

Les aiguilles ont recommencé à percer et tatouer depuis près de deux mois dans les deux salons Piercing Spirit en centre-ville d'Amiens. Une réouverture bienvenue après deux mois de confinement mais la relance est compliquée. 

Le propriétaire, Gilbert Debroucker repart avec "8 000 euros de loyers et factures de retard". Si le carnet de rendez-vous se remplit de plus en plus, les salons accusent quand même 20 % d'activité en moins.

La relance éco : tatoueurs

Pour le gérant, il faudra attendre au moins six mois avant "d'y voir plus clair" et repartir sur des bases saines. 

Des salons déjà habitués aux mesures sanitaires

Côté sanitaire, avant l'épidémie, les tatoueurs étaient déjà à jour en ce qui concerne la désinfection, et mesures d'hygiène.

La boutique Piercing Spirit en centre-ville d'Amiens
La boutique Piercing Spirit en centre-ville d'Amiens © Radio France - Valentin Houinato

Ce qui change, comme dans tous les commerces, c'est la présence de gel hydroalcoolique à l'entrée, un sens de circulation et le port du masque obligatoire.

Des nouvelles mesures parfois difficiles à faire appliquer à tous les clients comme l'explique Myriam, tatoueuse pour Piercing Spirit depuis trois ans, au mirco de France Bleu Picardie.

Des nouvelles mesures sanitaires parfois compliquées à appliquer

Choix de la station

À venir dansDanssecondess