Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

"La relance éco" : à Angoulême, un constructeur de maisons individuelles veut oublier le confinement

-
Par , France Bleu La Rochelle

On a beaucoup parlé de la reprise du secteur du bâtiment depuis le déconfinement : les chantiers repartent pour la construction d'immeubles et de bâtiments publics ou industriels. Mais pour la construction de maisons individuelles, c'est aussi la relance, après deux mois de mise en sommeil.

La société Notre Maison à Angoulême, créée il y a 36 ans
La société Notre Maison à Angoulême, créée il y a 36 ans © Radio France - Pierre MARSAT

Président du club de rugby SA XV, et patron du bar Le River toujours fermé comme tous les bars et restaurants, Didier Pitcho est fier de cette véritable prouesse pour un constructeur régional indépendant : il livre aujourd'hui sa 4.000ème maison individuelle, depuis la création de sa société "Notre Maison" à Angoulême, il y a 36 ans. C'est un beau résultat, qui lui ferait presque oublier les deux mois qu'il vient de vivre : commercialisation difficile, approvisionnement retardé en charpente, menuiserie et couverture. Les quelque 180 chantiers en cours, en Charente et Charente-Maritime, étaient presque tous à l'arrêt.

Des délais de construction plus longs

Depuis le 11 mai, tous les chantiers sont repartis. L'activité a repris. Mais plus lentement : les consignes de sécurité rallongent les délais de construction. Chacune des entreprises sous-traitantes a un protocole spécifique pour protéger ses salariés du coronavirus, et la durée de chaque chantier s'en trouve allongée d'autant. 

Didier Pitcho espère qu'une deuxième vague de l'épidémie ne provoquera pas un retour au confinement. En attendant, la construction de maisons individuelles se poursuit. La société "Notre Maison" emploie aujourd'hui 32 salariés.

Didier Pitcho, PDG de la société "Notre Maison" à Angoulême
Didier Pitcho, PDG de la société "Notre Maison" à Angoulême © Radio France - Pierre MARSAT

Retrouvez la chronique "La relance éco" à 7h15 tous les jours sur France Bleu La Rochelle.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu