Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

La relance éco : à Apt, l'entreprise de fruits confits Aptunion tourne à 80 % de ses capacités

Par

France bleu Vaucluse accompagne chaque jour la reprise économique avec un coup de projecteur ce vendredi 19 juin, sur un spécialiste des fruits confits à Apt : Aptunion industrie.

Aptunion produit chaque année 10 mille tonnes de fruits confits, de pépites et de pâtes de fruits. Aptunion produit chaque année 10 mille tonnes de fruits confits, de pépites et de pâtes de fruits.
Aptunion produit chaque année 10 mille tonnes de fruits confits, de pépites et de pâtes de fruits. - DR

L'agroalimentaire a peu souffert du confinement contrairement aux secteurs de l'aérien ou du tourisme, en témoigne le président d'Aptunion industrie, Olivier Charles, spécialiste des fruits confits à Apt. "On a eu la chance de ne pas fermer Aptunion pendant ces deux mois." L'activité a été ralentie par la crise sanitaire, mais cette société vauclusienne tourne aujourd'hui à 80 % de ses capacités.

Publicité
Logo France Bleu

Si on n'avait pas honoré nos commandes, nos clients seraient allés voir les concurrents. Le PDG d'Aptunion, Olivier Charles.

Cette entreprise qui emploie 200 personnes dans le pays d'Apt a su se protéger avec des mesures d'hygiène très strictes assure le PDG, avant de poursuivre : "Il aurait été suicidaire d'arrêter notre activité. Si on n'avait pas honoré nos commandes, nos clients seraient déjà aller voir les concurrents étrangers et il aurait été difficile de les reconquérir." 

Jusqu'à 30 % d'exportations en moins en Asie 

Aptunion génère 35 millions d'euros de chiffre d'affaires par an. Elle produit 10 mille tonnes de fruits confits, de pépites et de pâtes de fruits et exporte ses produits dans plus de 50 pays. 

"Dès le mois de janvier, nos débouchés en Asie du Sud-Est et en Asie du Nord ont été amputés de 20 à 30 %." Les porte-conteneurs étaient très ralentis. Ses ventes sont impactées en Europe depuis avril _"mais avec un ralentissement qui ne pas au-delà de nos 20 % de chiffre d'affaire_s, indique Olivier Charles. Cela reste raisonnable et on ne se plaint pas."

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu