Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

"La Relance Éco" : à Argenton-sur-Creuse, l'entreprise Lenzi s'exporte à l'international

-
Par , France Bleu Berry

Présente dans 50 pays, l'entreprise Lenzi est basée à Argenton-sur-Creuse. C'est la preuve du savoir-faire berrichon. Malgré la crise actuelle, Lenzi multiplie déjà les projets.

-
- © Radio France - Jérôme Collin

Même pendant la crise économique, le Berry continue de s'exporter à l'international. À Argenton-sur-Creuse, la société Lenzi a réussi à décrocher un marché aux Pays-Bas pour équiper la ville de La Haye avec des luminaires. Un projet qui date de plusieurs mois et qui s'est concrétisé avant et après la période de confinement. C'est en tout cas la preuve du savoir-faire berrichon. "C'est une belle référence. Nous avons une activité régulière aux Pays-Bas. Nous avons entre 15 et 20% d'activité à l'international, nous voulons augmenter à 30%. Là, on a reçu des demandes du Maroc ou même du Japon sans avoir fait la moindre prospective", se félicite Antoine Bonneville, président de Lenzi depuis 2005.

Des exemples de luminaires fabriqués par Lenzi à Argenton-sur-Creuse
Des exemples de luminaires fabriqués par Lenzi à Argenton-sur-Creuse © Radio France - Jérôme Collin

Une croissance forcément nettement ralentie mais pas d'impact sur l'emploi

Depuis trois ans, le chiffre d'affaire de Lenzi progressait d'environ 20% chaque année. Une belle dynamique forcément cassée en 2020. Mais Antoine Bonneville se veut optimiste. "On a un mois et demi de chiffre d'affaires en moins donc on aura beaucoup de mal à le récupérer. Si on est dans le positif cette année, ce serait bien.  Mais on est une PME donc on est plus agile et souvent elles s'en sortent mieux que les grandes entreprises", précise-t-il. Pas question donc de supprimer des emplois. Au total, 25 salariés travaillent à temps plein sur le site d'Argenton-sur-Creuse. Et des intérimaires sont venus en renfort. Antoine Bonneville veut aussi mettre à profit cette période particulière pour innover et préparer l'avenir. 

Le soutien des collectivités locales est essentiel

Mais Lenzi, ça n'est pas qu'une présence à l'internationale. À Diors, à Méobecq, il y a des luminaires Lenzi. Les clients locaux sont essentiels. Pour qu'il y ait une relance économique durable et viable, il faut aussi que le tissu local soit soutenu par les collectivités berrichonnes. "Il faut faire de la pédagogie auprès de nos élus et leur faire comprendre que lorsqu'on achète des produits locaux, on crée des emplois locaux. Mais que quand on achète des produits étrangers, on crée des emplois en Chine ou ailleurs", indique Antoine Bonneville. 

Sa montre au bracelet bleu-blanc-rouge au poignet, il se présente comme un fervent défenseur du Made in France. "On fabrique dans le Berry, nos fournisseurs sont à proximité. L'air du temps, c'est de fabriquer des produits qui ont une empreinte carbone faible donc on essaie de fabriquer localement. J'invite les collectivités et les élus à prendre en compte cette empreinte carbone dans le choix de leurs produits et de leurs fournisseurs", conclut Antoine Bonneville.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu