Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La relance éco : à Beauvais, les brosses à dents de la marque Bioseptyl font de nouveaux adeptes

-
Par , France Bleu Picardie

Dernière usine française de fabrication de brosses à dents et située à Beauvais, la Brosserie française et sa marque Bioseptyl ont continué à tourner pendant le confinement. Olivier Remoissonnet, son directeur général a observé un changement dans le comportement des consommateurs.

Olivier Remoissonnet, directeur général de la marque Bioseptyl
Olivier Remoissonnet, directeur général de la marque Bioseptyl © Radio France - Hortense Crépin

Située à Beauvais, la Brosserie française est la dernière usine de fabrication de brosses à dents en France. Elle les commercialise avec sa marque Bioseptyl et les distribue en pharmacie ou sur son site internet. Et avec le confinement, les habitudes de consommation et la volonté de consommer local ont évolué selon le directeur général de Bioseptyl, Olivier Remoissonnet.

Comment se passe la reprise de l'activité à la Brosserie française depuis la fin du confinement ?

On n'a jamais arrêté l'activité. Elle est restée normale et soutenue pendant cette période. Nous sommes maintenant en train de vivre l'après-confinement et le début de ce qu'on pourrait appeler la "remise en route du système économique française".

Avez-vous constaté une perte de chiffre d'affaires pendant cette période ?

Certains réseaux sont des réseaux qui peinent un peu plus que les autres. C'est le cas de la pharmacie en ce moment. Mais il n'en reste pas moins qu'il y a d'autres réseaux qui en contrepartie se sont plutôt bien portés. Donc ça fait un équilibre qui est assez intéressant à étudier parce qu'on se rend compte que les habitudes de consommation sont fonction aussi du réseau dans lequel on va les chercher.

On parle beaucoup de circuits courts et de "consommer local". Vous êtes principalement distribués par des distributeurs bio. Y a-t-il eu une hausse de ces ventes ?

On constate la hausse sur deux segments : celui des magasins bio parce qu'il y a eu un regain de confiance sur les produits de ces magasins donc Bioseptyl en a bénéficié, mais également sur le circuit court par excellence, la vente en ligne. Nous avons notre propre site de vente en ligne, bioseptyl.fr, et sur ce site, on est ans le concept du producteur au consommateur. Et donc là aussi, on a pu avoir jusqu'à 15 % de recrue d'activité pendant la période de Covid. Et ce qui est intéressant, avec une recrudescence de nouveaux clients : des clients historiques ont continué à faire leurs achats sur le site et on a eu une nouvelle clientèle qui est venue découvrir les produits, parce qu'il y a ce souci de transparence et de sens dans les achats qu'on veut faire d'un produit de grande consommation. Notre activité principale est portée par les brosses à dent, mais on fait également des brosses à cheveux. On fabrique 8 millions de brosses à dent par an à Beauvais et c'est donc la dernière usine de fabrication de brosses à dents. Mais on fabrique aussi des centaines de milliers de brosses à cheveux, des brosses à ongles, des brosses de soin...

Retrouvez l'intégralité de l'interview d'Olivier Remoissonnet dans la Relance éco sur France Bleu Picardie :

La Brosserie française et sa marque Bioseptyl dans la Relance éco

Choix de la station

À venir dansDanssecondess