Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : à Belfort, la marque de luxe RKF stoppe sa production de masques à cause de l'importation

Chaque jour, France Bleu s'intéresse à une entreprise ou à une filière économique de notre région. Ce mardi, la marque de luxe RKF a dû arrêter sa production de masques et de sur-blouses en Franche-Comté et se séparer de ses intérimaires avec l'arrivée de l'importation asiatique.

La maison RKF à Belfort a produit des masques pendant le confinement.
La maison RKF à Belfort a produit des masques pendant le confinement. - RKF

Avec la crise du coronavirus, dès début avril, le créateur et fabricant RKF, spécialisé dans la confection de linge pour les hôtels de luxe, spas et instituts de beauté, s'était lancé dans la production de masques et de sur-blouses à Belfort et Luxueil-les-Bains. Cette production a été stoppée avec l'affluence de produits importés. 

Avec l'arrivée de la crise sanitaire, la maison RKF, comme de nombreuses entreprises, avait dû stopper son activité. Elle a donc décidé de participer à l'élan de solidarité, largement encouragé par le gouvernement. "C'était un vrai challenge. Au début, comme tout le monde, nous nous sommes mis au télétravail. Mais cela a duré  24 heures car dès le lendemain, nous avons réfléchi à une production de masques", explique Riadh Bouaziz, le PDG de RKF luxury. 

Sur demande du préfet, l'entreprise s'est mise aussi à la production de sur-blouses. Au total, elle a produit à partir de début avril, un peu plus de 1 800 000 masques et des centaines de milliers de surblouses, précise le gérant. 

Plus de 200 couturières recrutées

Pour pouvoir produire autant, la société a fait appel à de la main-d'oeuvre. Ainsi, Riadh Bouaziz assure avoir embauché 60 couturières sur le site de Luxeuil-les-Bains. A Belfort, 160 autres personnes ont également été recrutées et pris place dans un nouvelle usine pour créer des produits Made in France. "En plus des couturières nous avons aussi fait appel à des entreprises régionales pour de la sous-traitance", ajoute Riadh Bouaziz. 

Une production stoppée net le 6 juin

Mais tout ne se passe pas comme prévu. La société de luxe qui fournit, pendant le confinement, les collectivités territoriales et des pharmacies un peu partout en France, voit arriver une forte concurrence avec la décision de l'Etat d'importer des masques. 

Il est donc décidé de mettre un terme à tous les contrats d'intérimaires, quasi du jour au lendemain, le 6 juin dernier. "Nous avons dû faire ce choix. Il y avait un arrêt sur image de commandes de masques à cause de l'importation venue d'Asie. Nous avons dû remercier toutes ces femmes couturières très investies dans la production." 

Riadh Bouaziz se dit déçu du choix du gouvernement. "Le choix d'importer est toujours un choix facile. Je trouve cela dommage car, à travers cette crise, nous avons pu constater toute la puissance de l'industrie textile. Nous aurions pu réindustrialiser la France et trouver un vrai levier économique en sortie de crise. Avec cela, on aurait pu assurer des recrutements et développer le made in France".

En stoppant net sa production, RKF possède encore un stock conséquent de masques. "Il nous reste encore 650 000 masques.  Si nous ne les vendons pas en France, nous les vendrons à l'étranger", relative le chef d'entreprise. 

La maison RKF a produit plus de 1 800 000 masques pendant le confinement.
La maison RKF a produit plus de 1 800 000 masques pendant le confinement. © Radio France - Virginie Vandeville

Retour à la haute couture pour RKF

Mais cette expérience a permis de développer l'imagination de la marque de linge de luxe. Elle propose désormais des masques haute-couture et de haute protection. Elle confectionne en ce moment-même des sur-blouses pour des défilés.

L'homme d'affaires ne regrette en rien d'avoir participé à cet élan de solidarité nationale : "S'il faut le refaire, on le refera, sans hésiter une seule seconde."

Retrouvez la chronique "La relance éco" à 7h17 tous les jours sur France Bleu Besançon

France Bleu est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess