Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : à Besançon, l'entreprise Franche-Comté Batterie très sollicitée avec le déconfinement

-
Par , France Bleu Besançon

Chaque jour, France Bleu Besançon s'intéresse à une entreprise de Franche-Comté à l'heure du déconfinement. Ce mardi, l'entreprise Franche-Comté Batterie, à Besançon. Son gérant, Samuel Holtz est particulièrement sollicité depuis la fin du confinement.

Avec le déconfinement, l'activité de Franche-Comté Batterie repart à la hausse.
Avec le déconfinement, l'activité de Franche-Comté Batterie repart à la hausse. © Maxppp - Jean-François FREY

Malgré le confinement, l'entreprise Franche-Comté Batterie a continué son activité. Mais la société a vu sa clientèle largement réduite. "C'était extrêmement calme", confie Samuel Holtz, le gérant de Franche-Comté Batterie. Samuel Holtz a alors décidé de mettre ses salariés au chômage partiel durant la période de confinement, pour travailler seul.

Le gérant a vu son chiffre d'affaire diminuer de 50 % au mois de mars ainsi qu'au mois d'avril. "On a beaucoup perdu, mais c'est peu comparé aux entreprises qui ont perdu 100 % de leur chiffre d'affaire pendant le confinement", raconte Samuel Holtz. 

Ce sera une année difficile, mais on va essayer de limiter la casse - Samuel Holtz 

Avec le déconfinement, Franche-Comté Batterie reprend du service. "La semaine du 11 mai a été très agitée. J'ai rappelé mes salariés qui vont pouvoir reprendre leur travail", se réjouit le gérant. 

Spécialisé dans les batteries, l'entreprise a été très sollicitée avec l'annonce du déconfinement. "Si on ne l'utilise pas, une batterie perd entre 4 et 7 % de ses capacités. Alors on fait beaucoup de dépannage en ce moment", explique Samuel Holtz. En fonction de l'état de la batterie soit il faut la changer soit elle peut être rechargée.

Je veux désormais mettre le service au centre de mon entreprise

Avec  la relance de son activité, le gérant de Franche-Comté Batterie espère pouvoir essuyer les pertes causées par le confinement. "Je suis optimiste, même si je ne suis pas le seul sur le marché de la  batterie, je pense pouvoir rattraper les pertes", souhaite Samuel Holtz.

Mais surtout ces 2 mois de confinement ont fait réfléchir le gérant. Samuel Holtz veut désormais mettre le service au centre de son action. "Je fais du commerce depuis 28 ans dit il et à l'aube des 50 ans on voit les choses différemment, durant les 2 mois de confinement j'ai eu des échanges très forts avec les clients, à l'avenir je veux mettre l'Humain au centre des actions de mon entreprise" conclue le gérant. 

Retrouvez la chronique "La relance éco" à 7h15 tous les jours sur France Bleu Besançon.

France Bleu Besançon est à vos côtés pour vous accompagner pendant  la période de déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse  à une  entreprise ou une filière emblématique de notre région (fleuron  industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment  se  porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de  coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ? 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu