Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La relance éco : à Bourgoin-Jallieu, c'est le pied pour "Manou chaussures"

-
Par , France Bleu Isère

Chaque jour, France Bleu Isère accompagne ceux qui font redémarrer l'activité économique. Aujourd’hui, rencontre avec Christelle Soursou qui tient la boutique "Manou chaussures" à Bourgoin-Jallieu (chaussures pour enfants). Pendant le confinement, elle s'est lancée dans la livraison à domicile.

La devanture de Manou Chaussures à Bourgoin-Jallieu
La devanture de Manou Chaussures à Bourgoin-Jallieu - Page Facebook officielle

Parce que les pieds des enfants ont continué de grandir pendant le confinement, Christelle Soursou est allée directement livrer ses clients à domicile lorsqu'elle a du baisser le rideau de sa boutique. Depuis le 11 mai, son enseigne "Manou chaussures" à Bourgoin-Jallieu a rouvert et ne désemplit pas. Elle est l'invitée de "la relance éco" de France Bleu Isère.

Ecoutez l'interview de Christelle Soursou (Manou Chaussures à Bourgoin-Jallieu) sur France Bleu Isère

Pendant le confinement, vous vous êtes adaptée, vous avez innové ?

Il a bien fallu, parce qu'au bout de trois semaines de fermeture, je recevais des messages via Facebook et sur l’adresse mail de la boutique, des mails de clients qui me disaient que les pieds de leurs enfants avaient grandis et qu'ils ne pouvaient plus porter leurs chaussures. Du coup j’ai décidé de faire des livraisons à domicile pour pouvoir dépanner les clients qui me sollicitaient. Ça a très bien marché. C’était à chaque fois, un bon moment de partage, de beaux échanges. J’ai fait 2000 km en un mois, mais ça m’a permis de me rendre compte qu'habituellement ce sont mes clients qui font beaucoup de kilomètres pour venir me voir. C’était très sympa. Et je n'ai eu que deux "loupés" au niveau des pointures. Parce que pour les petits, on arrive à savoir assez facilement comment les pieds évoluent. 

Comment s’est passée la réouverture du magasin le 11 mai ?

Très très bien, les premiers jours, les premières semaines, j’avais jusqu’à deux heures d’attente devant le magasin dans la rue piétonne. Les clients ont patienté. Le premier soir, j’ai même fermé la boutique à 21h30. J’ai une chance inouïe d’avoir des clients fidèles qui sont revenus dès qu’ils ont pu me retrouver.

Vous êtes une commerçante indépendante, ce qui est perdu et perdu, comment voyez-vous l'avenir ? 

Pour l’instant, je n'ai pas de trop d’inquiétude. J’ai eu l’aide de ma banque, j’ai une conseillère qui m'accompagne et qui croit en mon projet. J'ai pu aussi obtenir un prêt. Pour l’instant, tout se passe bien donc il faut rester optimiste. "Manou chaussures" est une ancienne boutique sur Bourgoin-Jallieu, ça m’aurait embêté de la faire couler seulement deux ans après l’avoir reprise.

______________________________________________________
France Bleu Isère est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess