Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La relance éco : à Branceilles la cave viticole a retrouvé une fréquentation quasi normale

-
Par , France Bleu Limousin

A Branceilles en Corrèze les vendanges se préparent. La cave du Mille et une Pierres avait beaucoup souffert du confinement. Notamment avec des ventes à l'arrêt total. Mais les amateurs sont maintenant de retour et les vignerons retrouvent espoir.

Les vignerons de Branceilles réalisent une très importante partie de leurs ventes en direct à la cave notamment avec les touristes en été
Les vignerons de Branceilles réalisent une très importante partie de leurs ventes en direct à la cave notamment avec les touristes en été - ©Google Earth

La cave de Branceilles en Corrèze a retrouvé le sourire. Depuis le déconfinement et surtout le début de l'été, sa fréquentation n'a cessé d'augmenter explique son président Philippe Leymat. "Depuis le 15 juin on est en croissance quotidienne. On va dire qu'on a un été quasi normal en termes de fréquentation". Mais Philippe Leymat ajoute : "il était temps que ça revienne"

Les ventes aux restaurants en berne

Car le confinement a été difficile pour la petite cave corrézienne. "En mars et avril on a fait zéro activité et en mai ça a redémarré tout doucement" raconte le président de la cave. Et surtout il y a un très gros manque à gagner avec la chute des ventes aux restaurants. "Au mois de mars, avril c'est le gros de notre activité car c'est là que les grossistes font leurs approvisionnements pour les cafés, hôtels et restaurants". Et même depuis la réouverture de ces derniers les ventes n'ont pas repris comme autrefois. 

Espoir et inquiétude sur les vendanges

Il y a cependant un belle raison d'espérer pour les vignerons de Branceilles. Les vendanges s'annoncent très belles en qualité et en quantité. Le printemps et le début de la saison ont très très bons pour les vignes. "La mise à fruits a été très précoce" ajoute Philippe Leymat. Ce qui laisse augurer d'une récolte très en avance, peut-être avant la fin août. Il reste cependant un "mais". La sécheresse qui devrait perdurer encore au moins une quinzaine de jours" selon les prévisions. _"Est-ce que la vigne va être en capacité de résister à ces 15 jours ? "Ce serait vraiment le mauvais coup du sort car ces vendanges sont "le salut qu'on attend pour sauver 2020". _

Choix de la station

À venir dansDanssecondess