Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : à Canet, les clubs de plage préparent aussi la réouverture

-
Par , France Bleu Roussillon

Ils peuvent théoriquement accueillir des clients depuis ce mardi 2 juin. Mais à Canet-en-Roussillon, la plupart des clubs de plage ne rouvriront leurs portes que dans quelques jours, le temps de finir leur installation.

L'installation d'un club de plage à Canet-en-Roussillon
L'installation d'un club de plage à Canet-en-Roussillon © Maxppp - Michel Clementz

S'il est désormais possible de boire un café ou de déjeuner dans les bars et restaurants, il faudra patienter sans doute un peu avant de déguster un cocktail les pieds dans le sable, face à la grande bleue. À Canet-en-Roussillon, les propriétaires de clubs de plage sont toujours en train d'installer leurs établissements. 

"Pour nous, il était très compliqué d'anticiper cette date du 2 juin, explique Erik Mullie, patron du restaurant "Côté Plage" et président de l'association des clubs de plage canétois. Nous avions l'autorisation préfectorale pour monter nos établissements dès le mois de mars mais sans date de réouverture, c'était délicat. On ne peut pas laisser un établissement sur la plage sans activité et avec du gardiennage. Les premières installations ont débuté il y a seulement trois semaines. Certains collègues vont donc pouvoir ouvrir dès ce week-end. Mais pour la grande majorité il y en a encore pour une bonne dizaine de jours." 

Un avantage, l'espace  

À l'instar les bars et restaurants classiques, les clubs de plage vont devoir mettre en place des mesures de sécurité sanitaire. Avec un avantage, l'espace. "La surface de nos établissement est très très large, à l'air libre, confirme Erik Mullie. Malgré les restrictions nous serons capables d'accueillir une bonne partie de notre clientèle." 

Des clients très attendus évidemment. _"Tout le manque à gagner depuis le mois d'avril est définitivement perdu. Ma_is la priorité c'était de rouvrir ! Ne serait-ce que pour l'emploi..."

L'interview d'Erik Mullie est à réécouter ici.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu