Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La relance éco : A Chalezeule, Le Criollo a perdu 70% de son chiffre d'affaires durant le confinement

-
Par , France Bleu Besançon

Chaque jour, France Bleu Besançon s'intéresse à une entreprise ou à une filière économique de notre région. Ce jeudi, il s'agit de la chocolaterie artisanale Le Criollo, à Chalezeule, dans le Grand Besançon. La propriétaire actuelle, Isabelle Blateyron, a racheté l'entreprise en janvier 2019.

La chocolaterie connaît deux périodes de forte production : Noël et Pâques.
La chocolaterie connaît deux périodes de forte production : Noël et Pâques. © Radio France - Anne Fauvarque

"Le Criollo va bien compte-tenu des circonstances" reconnait Isabelle Blateyron, la propriétaire de la chocolaterie, installée à Chalezeule, près de Besançon. Depuis le mois de juin, les clients sont revenus au Criollo, explique cette ingénieure de formation, à la tête de la chocolaterie artisanale depuis un an et demi. "Ça fait vraiment très très plaisir à la fois de les revoir et de les retrouver. On en avait envie. On en avait besoin et merci à eux" ajoute Isabelle Blateyron. 

Le Doubs Frisson, l'un des produits phares de la chocolaterie Le Criollo.
Le Doubs Frisson, l'un des produits phares de la chocolaterie Le Criollo. © Radio France - Anne Fauvarque

Car le confinement lié à la pandémie de Covid-19 n'a pas épargné la petite entreprise, à quelques semaines de Pâques. Le Criollo a perdu 70% de son chiffre d'affaires. "C'est énorme, reconnaît la présidente de l'établissement. Et c'est tombé en pleine période Pâques qui est notre deuxième plus grosse période de l'année . On a une activité très très cyclique". Donc avec le retour des clients, "oui c'est une reprise" affirme Isabelle Blateyron.

On a limité la casse

Car les préparatifs de Pâques avaient débuté fin février. Donc mi-mars, la chocolaterie avait déjà beaucoup produit. Du jour au lendemain, tout s'est arrêté et le commerce a fermé. Mais rapidement, Le Crillo a proposé un drive-in. "On a fonctionné comme ça pour Pâques. Mais on a pu faire que 30% de chiffre d'affaires dans ces conditions. Les gens ne se réunissaient pas, se souvient la dirigeante. C'était très compliqué pour tout le monde. On a limité la casse".

A Chalezeule, la chocolaterie Le Criollo a perdu 70% de son chiffre d'affaire pendant le confinement.
A Chalezeule, la chocolaterie Le Criollo a perdu 70% de son chiffre d'affaire pendant le confinement. © Radio France - Anne Fauvarque

Dons de chocolats aux Ehpad

Pour autant l'entreprise n'a quasiment pas eu à "jeter" ses chocolats. "On a donné aux Ehpad, à la banque alimentaire, confie Isabelle Blateyron. On a très peu jeté. On a retravaillé certaines matières, comme le chocolat blanc qu'on peut refondre, contrairement aux pralinés. Et puis on vend encore des chocolats, à 50% de réduction".

Aujourd'hui Isabelle Blateyron semble confiante. Il faut dire que "l'entreprise se portait très très bien au niveau trésorerie" à la veille de la crise et qu'elle a bénéficié des aides de l'Etat pour maintenir son activité. 

Retrouvez la chronique "La relance éco" à 7h15 tous les jours sur France Bleu Besançon

Choix de la station

À venir dansDanssecondess