Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

La relance éco : à Chambéry, les boîtes de nuit sont dans le noir total

Par

Le Carré Curial est un repère mythique des nuits de Savoie. Avec ses quatre établissements de nuit, Patrick Génin est à l'arrêt depuis trois mois. L'avenir l'inquiète.

Patrick Génin l'animateur des nuits chambériennes Patrick Génin l'animateur des nuits chambériennes
Patrick Génin l'animateur des nuits chambériennes © Radio France - Christophe Van Veen

L'ambiance n'est pas à la danse sous les boules à facettes. Les établissements de nuit, éteints par le confinement, n'ont toujours aucune perspective après le confinement. Contrairement aux bars ou aux restaurants qui se préparent, aucune date n'est avancée pour une reprise des discothèques. 

Publicité
Logo France Bleu

Au Carré Curial de Chambéry, juste à côté de France Bleu Pays de Savoie, quatre bars de nuit et boîtes sont au point mort, ainsi que le déplore leur propriétaire Patrick Génin. _"Les syndicats qui nous représentent sont très pessimistes. On parle de fin 2020-début 2021. C'est très loin. On n'a pas d'informations. C'est le flou total. Un peu comme dans la gestion de cette pandémie..."  _Patrick Génin se sent proche des théâtres, des clubs sportifs ou encore des festivals. "Tant que la pandémie sera là, aussi importante, notre réouverture ne sera pas d'actualité."

Soutien local 

Le monde de la nuit traverse une passe difficile. "Je fais 44 fiches de paye ici. Pour l'instant, c'est du chômage partiel. Je n'ai jamais connu ça. Mais, on va s'en sortir. C'est quand même pas la guerre." Heureusement, "le soutien local est important. A commencer par notre bailleur Cristal Habitat qui a suspendu les loyers. On ne pourrait pas s'en sortir sans cela. Et puis nos banques nous suivent."

Déconfiner les discothèques : mission impossible ?

Le pro des nuits de Chambéry n'a pas trouvé de solutions d'aménagement. "Pour la piste de danse, c'est compliqué, pour ne pas dire impossible. En revanche on a deux établissements avec terrasses qui pourront se transformer en bars-restaurants en écartant les tables. Pour cet été, on l'espère." Son directeur Fez Saïdi n'est pas plus optimiste. "J'ai eu beau chercher des solutions pour les pistes de danse, je ne vois pas... Nous sommes des lieux de convivialité où les gens aiment faire la fête et se lâcher." Masques obligatoires à l'entrée ?  "Les gens ne viennent pas pour ça en soirée." 

Fez Saïdi © Radio France - christophe Van Veen

L'option bar avec service à table sur les terrasses est la seule qui puisse être appliquée. "Avec des toilettes limitées, avec un parcours unique pour s'y rendre." Reste la question du nettoyage de ces toilettes. Là aussi, les professionnels attendent des consignes claires. Le secteur des établissements de nuit fait travailler 6000 entreprises pour 100.000 salariés et génère deux milliards d'euros de chiffre d'affaire. 

____________________________________________________
France Bleu Pays de Savoie est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu