Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

"La Relance Éco" : à Châteauroux, bilan positif pour les restaurants après un mois d'ouverture

-
Par , France Bleu Berry

Les bars et restaurants ont rouvert depuis le mardi 2 juin. Un mois après, les clients sont revenus nombreux et avec l'envie de profiter et de se faire plaisir. Mais l'incertitude plane quant à la présence des touristes pendant le mois de juillet.

Les restaurants et les bars sont satisfaits un mois après la réouverture (photo d'archives)
Les restaurants et les bars sont satisfaits un mois après la réouverture (photo d'archives) - France Bleu Berry

L'impression est déjà visuelle. Quand on arpente la rue Grande, quand on traverse la place de la République, quand on fait une halte près des Halles, les terrasses de bars et restaurants sont prisées et souvent bien occupées à Châteauroux. En allant interroger les professionnels, l'impression se confirme. "Le mois de juin a été très bon par rapport à l'année dernière. Je suis très satisfait et très content. La clientèle revient assez facilement malgré une météo pas forcément clémente", sourit Nicolas Pernot, derrière le comptoir du Sans Chichi, son bar situé rue Grande. 

De nombreux clients solidaires

Un constat partagé un peu plus loin, au restaurant Le Petit Barbu. "On fait un meilleur mois de juin que l'année dernière. Je n'ai pas un seul salarié en chômage partiel, on a besoin de tout le monde parce que les journées sont chargées", explique Sulyo Kazimi, le gérant. La reprise est telle que le vendredi et samedi soir, il est contraint de refuser une quarantaine de couverts. Mélusine fait partie des nombreux clients qui profitent de la réouverture des bars et restaurants depuis le 2 juin. "Voir la famille, les potes, prendre le temps de discuter, c'est cool", sourit cette cliente du Sans Chichi. "On vient aussi pour aider nos amis de la restauration. Dans la limite de nos moyens évidemment, mais c'est aussi important", ajoute-t-elle. 

Cette solidarité et ce soutien des clients, tous les restaurants l'ont constaté. "Les clients ont envie de se faire plaisir. C'est typiquement français, ils ont joué le jeu de revenir dans les restaurants. C'est une excellente chose pour nous", se félicite Julien Marchès, chef du P'tit Bouchon. Lui reconnaît que le mois de juin a été un peu particulier. "Il n'y a pas eu la fête de la musique, on a eu une météo pas géniale pendant deux ou trois semaines par rapport au beau soleil en avril et mai. Mais je n'ai pas envie de me plaindre, ça aurait pu être pire. On a repris notre activité, c'est l'essentiel", explique-t-il.

Protocole sanitaire contraignant mais respecté

Le protocole sanitaire en vigueur dans les bars et restaurants est strict. Le port du masque est obligatoire pour se déplacer à l'intérieur. Il doit y avoir un mètre de distance entre chaque table. Au Petit Barbu, il a fallu enlever une vingtaine de couverts en intérieur pour se plier à ces règles. "Les règles sont vraiment bien respectées", constate Nicolas Pernot, au Sans Chichi.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu