Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : à Fitilieu, les fauves rugissent de nouveau

-
Par , France Bleu Isère
Fitilieu, France

Chaque jour, France Bleu Isère accompagne celles et ceux qui font redémarrer l'activité économique du département. Aujourd’hui, le "domaine des fauves" à Fitilieu sur la commune nouvelle des Abrets en Dauphiné. Le parc zoologique a eu l'autorisation de rouvrir en fin de semaine dernière.

Kaoma, le lion du Domaine des Fauves à Fitilieu
Kaoma, le lion du Domaine des Fauves à Fitilieu © Radio France - Damien Triomphe

Pendant deux mois, les fauves du domaine de Fitilieu n'ont pas eu de visiteurs devant qui rugir. Mais le parc ne s'est pas arrêté totalement pour autant, le personnel a bien évidemment continué ses passages quotidiens pour nourrir et soigner les animaux. Des coûts de fonctionnement non négligeables alors que plus aucune recette ne rentrait dans les caisses. Cette réouverture est donc un soulagement. Sandrine Filizzola, responsable de la communication du domaine des fauves était l'invitée de "la relance éco". 

Ecoutez l'interview de Sandrine Filizzola du domaine des fauves de Fitilieu

Le parc s'est-il arrêté pendant les deux mois de fermeture ?

Pas totalement, nos animaux ont en effet continué a être nourris, entretenus, soignés pendant le confinement. Nos équipes étaient donc en place, certes dans une configuration réduite mais très active. Tout ça engendre des frais de fonctionnement. Donc nous avons accueilli avec une grande joie l'autorisation de réouverture en fin de semaine dernière. Ça nous a fait du bien au moral. On n'a pas encore fait les comptes de ce que le confinement va nous coûter mais il était temps qu'on reprenne. 

Cette réouverture tombe à point nommé ?

Oui, ça fait du bien. Autour de nous il y avait déjà des parcs qui avaient rouverts, d'autres n'ont toujours pas repris. On estime donc que c'est une grande chance d'avoir eu cette autorisation. C’est vrai que samedi il n'a pas fait beau, mais dimanche, on a eu une fréquentation en douceur.Ce qui n'est pas plus mal car ça nous a permis de vérifier que les visiteurs respectaient les nouvelles règles sanitaires. Les choses se font progressivement et c'est très bien.

Quels aménagements avez-vous dû mettre en place ?   

On a créé une entrée différente et éloignée de la sortie de manière à mieux gérer les flux de circulation. On limite aussi l'accès à la boutique en fin de parcours à 15 personnes maximum. On a installé des distributeurs de gel hydroalcoolique et des points de lavage des mains avec savon à des endroits stratégiques. Pour ce qui est des animations et des points de rassemblement pour observer par exemple un repas, on choisira des lieux espacés où les visiteurs pourront assister à la scène tout en respectant les gestes barrières. On reprendra les animations aussi progressivement. 

  • Le zoo est ouvert tous les jours de semaine de 10h à 17h. Les week-end, jours fériés et vacances scolaires de 10h à 18h. 

______________________________________________________
France Bleu Isère est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu