Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La relance éco : à Gardonne, Berkem ne retrouvera pas son rythme de fabrication avant septembre

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Périgord

Chaque jour, France Bleu Périgord s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région. Ce mardi il s'agit du groupe Berkem de Gardonne, qui fabrique des extraits végétaux et des traitements pour le bois. La production ne reviendra pas à la normale avant septembre

Le siège du groupe Berkem est à Gardonne
Le siège du groupe Berkem est à Gardonne - DR

Voilà plus de 50 ans que Berkem fabrique des extraits vétégaux pour l'agroalimentaire ou les cosmétiques, et des traitements pour le bois. Le groupe Berkem basé à Gardonne emploie 155 personnes à Gardonne mais aussi Blanquefort, La Teste ou Chartres. Berkem a vu arriver la crise du Covid-19 avant le confinement, avec le blocage des exportations vers la Chine et vers l'Italie. 

La fabrication a continué au moment du confinement, malgré les difficultés d'approvisionnement en végétaux, en alcools et dérivés pétroliers. "Dès la mi-mars - explique le patron Olivier Fahy - nous nous sommes organisés avec une soixantaine de personnes à leur poste et une vingtaine en télétravail. Mais 25 étaient en arrêt pour garde d'enfant, et 55 au chômage partiel." Olivier Fahy est assez fier d'avoir maintenu à 100% les salaires de ces 55 vendeurs ou ouvriers pendant leur chômage partiel. 

La production n'a donc jamais cessé à Gardonne, mais la fabrication n'a pas atteint la moitié du volume normal en avril, pour remonter à 58% en mai, et les 100% ne seront pas atteint avant septembre. La reprise est conditionnée à la réouverture des frontières, puisque Berkem exporte 55% de sa production. 

Ecoutez Olivier Fahy, le patron du groupe Berkem : la fabrication n'a jamais été arrêtée malgré de confinement

Retrouvez la chronique "la relance éco" à 7h15 tous les jours sur France bleu Périgord

Choix de la station

À venir dansDanssecondess