Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La relance éco : à Grenoble, tout roule pour les livreurs à vélo de Sicklo

-
Par , France Bleu Isère

Chaque jour, France Bleu Isère accompagne ceux qui font redémarrer l'activité économique. Aujourd’hui zoom sur Sicklo, une coopérative de livreurs à vélo qui n'a jamais aussi bien marché que depuis le confinement.

Sicklo, photo d'illustration
Sicklo, photo d'illustration - Page officielle Facebook

Ils incarnent la livraison à domicile "éthique" et "écolo". À Grenoble, les membres de Sicklo, livraisons à domicile à vélo, n'ont pas connu la crise pendant le confinement. Mathieu Delaubert est l'un des responsables de cette coopérative de livraison à vélo, il est l’invité de la "relance éco".

Ecoutez l'interview de Mathieu Delaubert de Sicklo

Que livrez-vous ?

On livre premièrement ce qui sort des restaurants, c'est à dire des plats cuisinés à emporter mais on livre aussi tout ce qui peut se livrer à vélo : que ce soit des plis, des enveloppes, des colis etc. Tout ce qui se transporte sur un vélo.

Vous êtes donc un peu les "Uber-Deliveroo" mais en mode un peu plus "éthique" ?

En beaucoup plus éthique même je dirais, puisque c’est un peu notre concept, et ce pourquoi on est là, notamment par notre statut de coopérative. Et aussi en plus diversifié puisque nous ne faisons pas que des restaurants.

Connaissiez-vous le secteur de la livraison version "Uber" avant de vous lancer dans cette histoire ?

Totalement puisque toute l’équipe est issue de ces plates-formes d'uberisation, c’est quelque chose qu’on connaît. On a tous pratiqué ce type de livraison et c’est comme ça que nous sommes arrivés là. 

Comment avez-vous vécu le confinement  ?

Plutôt bien car notre activité ne s’est pas vraiment arrêtée. On a eu la chance de faire partie d’un secteur qui ne s’arrête jamais. On a même vu notre demande exploser durant les deux derniers mois. Les clients ne pouvaient plus sortir. On ne pouvait plus aller au restaurant. Nous nous sommes inscrits dans cette forte demande de livraison. On est arrivé comme une solution pour leur éviter de sortir et leur faciliter le confinement.

Du coup vous êtes confiant pour l’avenir ?

Totalement car nous avons beaucoup de soutiens derrière nous et puis les mentalités évoluent. La livraison est quelque chose qui est entrée dans les habitudes, surtout à Grenoble où la livraison à vélo est très développée. C’est quelque chose que les gens connaissent et qu'ils ont pris comme habitude.

______________________________________________________
France Bleu Isère est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess