Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : à Guéret, Havas Voyage doit gérer une situation complexe

-
Par , France Bleu Creuse

L'agence Havas Voyage - anciennement Thomas Cook - à Guéret doit gérer une situation très complexe. En ce moment, le gros de leur travail est de modifier des commandes déjà réalisées, en fonction de la situation sanitaire, mais personne ne réserve de voyage à l'étranger.

Annabelle Giroy, responsable de l'agence Havas Voyage à Guéret
Annabelle Giroy, responsable de l'agence Havas Voyage à Guéret © Radio France - Benjamin Billot

Les derniers mois n'ont pas été faciles pour l'agence de voyage de la place Bonnyaud à Guéret. A la fin de l'année dernière, les deux salariées ont été prises dans la tourmente du dépôt de bilan de Thomas Cook et de la reprise de l'activité par Havas Voyage. A peine remise de cette tempête, les clients revenant et les ventes reprenant, voilà le Covid-19 qui gèle brutalement toute l'activité touristique, et particulièrement les voyages à l'étranger, cœur de métier de Havas. 

L'agence a rouvert le 16 juin, mais pour le moment, la seule activité des deux salariées explique Annabelle Giroy la responsable, c'est de s'occuper des voyages déjà commandés, pour trouver des solutions de rechange. "Pour l'instant, le grand nombre d'appels que nous avons et les passages en agence concernent uniquement les dossiers en cours. C'est à dire ceux qui devaient partir pendant la période de confinement et juste après pour lesquels nous faisons des propositions de report."

En plus de cela, il est difficile pour les professionnels du voyage d'y voir plus clair pour les prochains mois : "concrètement, je suis au même niveau d'informations que vous. On vérifie le site de la diplomatie avec nos clients pour savoir si l'ont peut, ou pas, vendre certaines destinations. Par exemple si une personne vient pour l'Europe, on va vérifier si la destination est rouverte, si les vols sont bien présents, pour savoir s'ils peuvent prétendre partir en vacances." 

Un retour à la normale en hiver ? 

Un exemple permet de comprendre le casse-tête auquel font face les agences de voyages : "j'ai un couple de clients qui devait partir pour l'Ouzbékistan le 6 août. Asia, le partenaire avec lequel on avait réservé, a décidé d'annuler tous ses départs jusqu'au 10 août. Donc concrètement, selon la destination, selon la période, on ne peut pas forcément reprogrammer son voyage." Pour Annabelle, il va falloir attendre quelques mois avant un retour à la normal : "on espère que ça va se décanter pour l'hiver 2020-2021 pour que les clients puissent repartir sur les destinations initiales".

La période n'est donc pas facile pour l'agence, d'autant plus qu'elle s’enchaîne avec la faillite de Thomas Cook de la fin de l'année dernière : "C'est compliqué dans la mesure où on a énormément donné pendant la faillite Thomas Cook, et qu'on a l'impression aujourd'hui de revivre la même chose, de réexpliquer à nos clients qu'on ne peut pas les rembourser mais qu'on ne peut faire que des bons à valoir. Qu'il faut leur expliquer que les décisions n'ont pas encore été prises. Par exemple pour les départs en août pour l'Europe, le Maroc, la Tunisie. Donc on est obligé d'attendre pour savoir ce qu'il en est". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu