Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

"La relance éco" : à Jarnages, MCT déménagement reprend peu à peu son activité normale

-
Par , France Bleu Creuse

Après deux mois des déménagements au ralenti avec le confinement, l'activité de la société de transport et de déménagement MCT Déménagement à Jarnages repart.

Déménagement, image d'illustration.
Déménagement, image d'illustration. © Radio France

Après deux mois d'activité au ralenti, MCT Déménagement à Jarnages reprend peu à peu son rythme de croisière. La société de transports et de déménagement emploie 16 salariés. Pendant le confinement, 10 personnes ont été placées en chômage partiel. 

Baisse de 80% du chiffre d'affaire

Sur le plan du transport, la société n'a pas totalement cessé de fonctionner. Pendant le confinement, quatre chauffeurs ont continué le travail et les livraisons alimentaires. En revanche, le déménagement a été très impacté. Le chiffre d'affaire a dégringolé de 80%. "On a perdu quasiment tout le mois d'avril. Normalement on effectue quatre à cinq déménagements par jour. Là on en effectuait deux par semaine" affirme Madeleine Peyrot, président de la SAS. 

Après le déconfinement, les déménagements ont bien repris

Depuis le 11 mai, l'activité est repartie. "Tous les déménagements prévus pendant le confinement ont été reportés et ont repris le 11 mai" dit Madeleine Peyrot. De plus, les déménagements sont nombreux les mois juin, juillet, août. "Notre planning se remplit bien, j'en suis contente" ajoute-t-elle.  

Mesures sanitaires

Pour poursuivre les déménagements, l'entreprise s'est adaptée aux circonstances.  Seules deux personnes sont autorisées à monter dans le même véhicule (un chauffeur et un manutentionnaire par exemple). Quand il s'agit de gros déménagements, la société embauche des intérimaires sur place. Les clients doivent porter des masques et respecter les gestes barrières. "On perd beaucoup plus de temps en tout cas" indique la gérante. 

Dès le déconfinement, la société a fourni des attestations à ses clients pour pouvoir se déplacer à plus de 100 kilomètres. L'arrêté paru au journal officiel le 20 mai qui ajoute une case pour les déplacements lié à un déménagement "ne change pas grand chose" pour les déménageurs selon Madeleine Peyrot. Pour la suite, elle espère pouvoir continuer sur la même lancée jusqu'à la fin de l'année. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu