Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La relance éco : à Laval, Cymbelline reprend la boutique pour mariés Pronuptia

-
Par , France Bleu Mayenne

Christine Lamy, une ancienne salariée de Pronuptia le spécialiste du mariage qui a disparu, a repris les rênes de la boutique lavalloise grâce à la marque Cymbelline. Un nouveau départ pour elle après la fin douloureuse de son aventure de vingt ans chez Pronuptia.

Christine Lamy
Christine Lamy © Radio France - Martin Cotta

En Mayenne le spécialiste des robes de mariées et des tenues hommes Pronuptia a mis la clé sous la porte il y a plusieurs mois. Sa liquidation judiciaire a été prononcée le 4 février dernier. Le magasin de Laval avait donc fermé, et les salariés licenciés. Mais le 2 juin dernier, après le déconfinement, cette même boutique a rouvert grâce à la marque Cymbelline qui a racheté les produits Pronuptia. Pour gérer son magasin, rue du lieutenant, Cymbelline a même fait appel à une ancienne salariée de Pronuptia : Christine Lamy. 

"_J'ai été licenciée le 16 mars, mais fin février on m'a envoyé un mail pour savoir si j'étais intéressée par la reprise de cette boutique. J'ai été très surprise, je me posais des questions en plus à ce moment-là sur mon avenir professionnel. Quand on a mon âge ce n'est pas forcément facil_e" confie Christine Lamy. Cymbelline a racheté tous les articles Pronuptia qui restaient encore dans le magasin de la rue du lieutenant. "Quand je suis rentré dans la boutique c'est comme si je ne l'avais jamais quittée. 

Des robes à petits prix

D'après la professionnelle, les débuts de la nouvelle marque à Laval sont plutôt bons. Avec le déconfinement le marché du mariage reprend peu à peu des couleurs. "J'ai repris la boutique quinze jours après le déconfinement et j'ai eu rapidement des appels. Les anciennes gammes de l'ancienne boutique sont en destockage, donc pour certaines futures mariées c'est un peu plus d'obtenir une robe à petit prix" déclare Christine Lamy. 

L'ancienne salariée de Pronuptia démarre une nouvelle aventure, elle qui est restée vingt ans chez le spécialiste basé en Mayenne. Christine Lamy a une forte pensée pour ses collègues, dont plusieurs sont des amies, qui n'ont pas connu le même rebond qu'elle. "Je croise les doigts pour elles. Si je peux faire quelque chose dans l'enseigne où je suis, elles le savent, je serai la première à les recommander" termine-t-elle. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess