Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : à Mouzeil, le fabricant de Harpes Camac craint le contrecoup de la crise sanitaire

-
Par France Bleu Loire Océan

Seule et unique manufacture de harpe en France, Camac, située à Mouzeil près d’Ancenis, s’inquiète de l’éventuel contrecoup de la crise sanitaire sur sa clientèle française et internationale.

Camac favrique des harpes à Mouzeil depuis 1972
Camac favrique des harpes à Mouzeil depuis 1972 - Camac

Camac emploie 45 salariés et possède quatre magasins en Europe, à Paris, Rotterdam, Berlin et Madrid mais aussi un réseau de franchisé en Asie, aux États-Unis et en Australie. Cette entreprise qui réalise la moitié de son chiffre d’affaire à l’export, craint les répercussions de la crise économique liée au Covid-19 sur son activité. "On organise beaucoup de festivals, concerts, rencontres autour de la harpe et bien sûr tous ces évènements sont en sommeil", déclare Jakez François, président de Camac, et de poursuivre : "Ces manifestations nous permettent d’être sur le terrain, de faire essayer nos instruments aux musiciens, de planter des petites graines qui se transformeront peut-être un jour en vente de harpe". 

Jakez François, président de Camac
Jakez François, président de Camac - Camac

Camac produit chaque année 300 harpes à pédale, 2 000 harpes celtiques pour des musiciens amateurs ou des élèves d’écoles de musique. Et justement, ce marché préoccupe le président de l’entreprise de Mouzeil : "Aujourd’hui les écoles de musique n’organisent pas de concert de fin d’année, les professeurs de harpe ne présentent pas cet instrument aux futurs élèves. Quel sera l’impact sur la prochaine rentrée scolaire, combien de familles vont nous commander des harpes pour leurs enfants ?" 

Une interrogation qui oblige Jakez François à repousser de quelques mois le projet d’agrandissement du site production, le temps de voir comment le marché évolue.

La relance éco : Camac à Mouzeil

France Bleu Loire Océan est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu