Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La relance éco : à Nancy, les guinguettes sont à la fête

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Plusieurs terrasses sont installées cet été à Nancy par des cafetiers et restaurateurs dans différents quartiers de la ville. Ces guinguettes associent découverte du patrimoine urbain et fête en plein air. Elles sont une aubaine financière pour les professionnels du secteur.

Plusieurs terrains de pétanque sont installés Place Carnot à Nancy
Plusieurs terrains de pétanque sont installés Place Carnot à Nancy © Radio France - Léo Limon

Des terrains de pétanque, des buvettes et des tables en bois, ce décor pourrait être celui d'un petit village de campagne. C'est pourtant le visage de la place Carnot, à Nancy en Meurthe-et-Moselle, depuis le 23 juin, date de l'installation du village d'été. Cinq établissements du quartier se sont rassemblés pour créer cette guinguette éphémère.

Un concept lancé l'an dernier

Une initiative déjà lancée dans la ville l'an dernier par l'association La Terrasse, sur la terrasse de la porte de la Craffe.  Le concept a fait des émules et s'étend donc à d'autres lieux de la ville comme la cour du musée des beaux-arts ou le parc de la cure d'air, sur les hauteurs de Nancy.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

" C'est un esprit guinguette sans prise de tête " explique Maxime, étudiant à Nancy et habitué du village d'été de la place Carnot, " on ne va pas souvent dans des lieux comme ceux-ci, c'est un bon moyen de les découvrir" détaille à son tour son ami Mathieu.

" Un de nos meilleurs étés "

Un succès confirmé par Areski Sadi, adjoint au maire en charge des dynamiques commerciales " On est à la mi parcours de cette opération de terrasses estivales, on attend fin septembre début octobre pour faire un bilan définitif. Ces terrasses sont très fréquenté et souvent bondée de monde. Le public ne doit pas oublier d'y porter le masque ".

Du côté des professionnels c'est une aubaine, après les deux mois d'arrêt du confinement. Le succès est présent, il offre aussi un bol d'air financier selon Marie-Lise Braun, associé du pub Mac Carthy qui a installé sa terrasse sur la place Carnot : " _On réalise un de nos meilleurs étés_, c'est une bonne chose puisque nous avons 17 employés. Cela nous permet de nous passer du chômage partiel dans lequel nous étions le 2 juin, nous pouvons leur offrir du travail ".

La multiplication de ces grandes terrasses en extérieur est également compatible avec une nouvelle façon de consommer liée à la crise sanitaire " Tout a changé, on voit qu'il y a une très grosse envie de sortir mais que les nancéiens partent moins en vacances " détaille Marie-Lise Braun, qui constate également l'arrivée d'une nouvelle clientèle plus familiale.

Nouveau lieu éphémère en septembre ?

"Nos habitués sont contents d'avoir une terrasse, ce n'était pas le cas les années précédentes. _On gagne également en visibilité, ça nous apporte de nouveaux clients_".

Les organisateurs espèrent pouvoir reconduire ce type d'opération. Du côté de la municipalité, "Probablement que l'année prochaine ces terrasses deviendront une institution, il n'y a pas de raisons que l'année prochaine on ne renouvelle pas " développe Areski Sadi. De son côté, l'association La Terrasse aimerait pouvoir ouvrir un nouveau lieu éphémère en septembre.

France Bleu Sud Lorraine est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h17,  votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région  (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc.).  Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette  pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess