Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : à Nontron, la sellerie CWD souffre du report des Jeux Olympiques de Tokyo

-
Par , France Bleu Périgord

Chaque jour, France Bleu Périgord s'intéresse à une entreprise emblématique de notre département. Ce lundi, il s'agit de la sellerie de luxe CWD, installée à Nontron. L'entreprise a souffert des fermetures des centres équestres partout dans le monde et du report des JO.

Laurent Duray, le PDG de CWD avec sa selle de haute technologie
Laurent Duray, le PDG de CWD avec sa selle de haute technologie © Radio France - Valérie Déjean

Chaque jour, France Bleu Périgord s'intéresse à une entreprise emblématique de notre département en plein déconfinement et en pleine épidémie de coronavirus

Ce lundi, il s'agit de la sellerie CWD basée à Nontron, et qui compte 600 collaborateurs dans le monde entier, dont une centaine en Périgord, sa base. Elle équipe les meilleurs cavaliers du monde en selles pour leurs chevaux. 

Mais alors qu'elle était une entreprise florissante "avec des réserves de trésorerie liées à la gestion prudente des dernières années", elle vient de traverser durement la crise du coronavirus.

"La crise a remis en question beaucoup de fondamentaux chez nous. L'ensemble des centres équestres partout sur la planète ont été fermés. On a donc essayé pendant la crise de livrer quand même nos clients, d'honorer nos commandes, donc on a essayé de garder au maximum nos ateliers ouverts, mais pour autant là on se retrouve dans une situation où les carnets de commandes sont vraiment exsangues et la situation est un peu plus difficile" explique son PDG Laurent Duray.

Ecoutez le PDG de CWD Laurent Duray

"On espère avoir rapidement nos premières commandes, qui vont nous permettre de relancer nos activités de production de façon plus soutenue. On espère voire les marchés repartir" dit le patron.

Autre conséquence du coronavirus, le report d'un an des Jeux Olympiques de Tokyo. Or, l'entreprise CWD équipe les meilleurs cavaliers mondiaux. Il faut donc revoir toute la stratégie marketing explique Laurent Duray.

"Cela a  des conséquences car on a une stratégie de développement produit, tout un timing sur une période de 4 ans, des partenariats avec des cavaliers sur 4 ans, toute la stratégie est organisée autour de la période olympique de 4 ans" dit-il.

"La situation est douloureuse pour l'entreprise, on a perdu beaucoup beaucoup d'argent en terme de trésorerie, mais on a quand même le sentiment que nos clients vont reprendre et que l'on arrêtera pas de monter à cheval de sitôt et qu'on va retrouver une dynamique de croissance" veut croire Laurent Duray qui se dit malgré tout optimiste. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu