Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : à Orléans l'Eglise fait ses comptes

-
Par , France Bleu Orléans

Avec le déconfinement, des messes ont encore été célébrées en ce week-end de la Pentecôte dans le Loiret. Le diocèse d'Orléans mesure les conséquences financières de la crise sanitaire. Il affiche de lourdes pertes mais elles seront en partie compensées par la générosité des fidèles.

Les lieux de culte ont souffert de la crise sanitaire
Les lieux de culte ont souffert de la crise sanitaire - Lydie Lahaix

Pas de messe durant deux mois, ni cérémonies, mariages, baptêmes, communions, obsèques ; ajouter à cela une campagne du denier du culte tronquée parce que commencée juste avant le confinement, le diocèse d'Orléans affiche aujourd'hui 450.000 euros de pertes, soit 6% de son budget annuel. Mais l'église catholique dans le Loiret peut compter sur la générosité des particuliers et ce n'est pas nouveau se félicite Tiphaine Verley, responsable de la communication au Diocèse d'Orléans. 

Pas de banqueroute dans le Loiret

"Chaque année, les legs nous sauvent , ils nous permettent de continuer notre mission, c'est vraiment une chance que nous avons dans le Loiret, la générosité sans faille de ces personnes qui nous lèguent une partie de leurs biens. Donc ces 450.000 euros nous allons réussir à les absorber même si cela nous demande de revoir les urgences et nos priorités, mais en tout cas l'Eglise ne fera pas banqueroute dans le Loiret". 

Une église fermée à Orléans pendant l'épidémie de Covid 19, avril 2020
Une église fermée à Orléans pendant l'épidémie de Covid 19, avril 2020 © Radio France - Anne Oger

70.000 euros recueillis grâce à la quête en ligne

Il n'y aura donc pas de vente de biens immobiliers qui n'était pas prévue pour faire rentrer de l'argent, même s'il va falloir se serrer la ceinture, reconnait Tiphaine Verley. 

Avec la crise sanitaire également l'église dans le Loiret s'est modernisée. La quête qui représente un tiers de ses ressources est devenue digitale et les fidèles ont suivi. "C'est important parce que c'est ce qui aide sur le terrain les paroisses à vivre, c'est vraiment donner pour sa paroisse. Cette quête n'était plus possible dans les églises, alors nous avons mis en place, début avril, la quête en ligne accessible sur notre site internet et les applications mobile et nous avons reçu 70.000 euros. Je pense que nous allons la continuer parce que c'est très pratique, nous n'avons pas tous de la monnaie le dimanche et c'est aussi un moyen de se protéger, de ne pas toucher l'argent avec ses mains".

Tiphaine Verley, déléguée à la communication du diocèse d'Orléans
Tiphaine Verley, déléguée à la communication du diocèse d'Orléans - Lydie Lahaix

L'église va changer

Durant le confinement , les prêtres également se sont adaptés en étant très actifs sur les réseaux sociaux vu qu'ils ne pouvaient pas être physiquement présents dans leurs paroisses. "Nous avons développé ces moyens de communication, utiliser des outils que nous n'utilisions pas, également entre nous, nous avons eu recours, comme tout le monde, au télé-travail par visioconférence, donc très certainement cette crise du coronavirus va entraîner des changements" assure Tiphaine Verley. 

Et puis l'église se mobilise dit-elle "en profondeur pour la solidarité parce que nous sommes conscients que le réveil va être douloureux, avec des réalités économiques et sociales extrêmement dures, donc nous travaillons à mettre en place des actions, en lien avec les associations, avec lesquelles nous avons l'habitude de travailler, pour aider encore plus".

En attendant le diocèse d'Orléans relaiera, dans quelques jours, la campagne nationale du denier du culte, qui permet d'assurer une partie des salaires du personnel, laïc et religieux, des 35 paroisses du Loiret.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu