Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : à Orléans l'hôtel Mercure retrouve ses clients

-
Par , France Bleu Orléans

Ils n'avaient pas été contraints de fermer mais 90% d'entre eux l'ont fait, faute de clients, durant le confinement. Deux mois et demi après, les établissements hôteliers reprennent du service, comme au Mercure Orléans Centre. L'hôtel 4 étoiles des bords de Loire vient de redémarrer son activité.

L'hôtel Mercure Orléans Centre redémarre son activité
L'hôtel Mercure Orléans Centre redémarre son activité - Lydie Lahaix

"Après 70 jours de fermeture, ça commençait vraiment à faire long" reconnait Julie Duclos, la directrice du Mercure Hôtel est soulagée d'avoir rouvert en début de semaine, il y a chaque jour en moyenne une trentaine de chambres occupées sur les 111 de l'établissement, "nos clients sont rassurés dit-elle de voir qu'ils sont pris en charge avec les normes de sécurité qui s'imposent, pour eux comme pour nos collaborateurs". Dès le hall d'entrée, le gel hydroalcoolique est installé sur les tables, le personnel porte le masque qui n'est pas obligatoire pour les clients, les sens de circulation sont clairement indiqués et des panneaux d'information rappellent le respect des gestes barrières. 

Le nettoyage des chambres a aussi été adapté, explique Julie Duclos, "à l'heure actuelle il n'y a pas de système de recouche quand les clients restent là sur plusieurs nuits, et les chambres sont systématiquement bloquées après le départ du client durant 24 heures et puis les petit-déjeuners et la restauration du soir sont disponibles uniquement en room-service", car la salle du restaurant est fermée en attendant les prochaines annonces du gouvernement concernant les règles de reprise d'activité pour la restauration.

Les mesures en place dans le hall d'accueil
Les mesures en place dans le hall d'accueil - Lydie Lahaix

C'est tous ensemble que l'on redressera la situation

Aujourd'hui, un tiers du personnel de l'hôtel a repris le travail mais pas à temps plein, les horaires ont été adaptés. Abdelali Manni le directeur d'exploitation de Cap Hotel, affilié à Deret, dont dépend l'hôtel Mercure, se félicite d'avoir conservé l'ensemble du personnel (290 salariés sur ses 18 établissements) durant la crise sanitaire, les équipes ont été placées en chômage partiel, il n'est pas question de plan social. "Nos emplois ce sont des personnes qualifiées et quand nous allons reprendre une activité plus soutenue, nous aurons besoin de tout le monde" dit-il, fier de voir qu'actuellement certains comme le chef-cuisinier ont troqué leurs fonctions habituelles, "vous l'avez vu, il n'a pas de couteau dans les mains mais il aide à des travaux de peinture, cela prouve que c'est tous ensemble que nous allons pouvoir redresser la situation et sortir de cette tempête". 

Julie Duclos et Samira Manni de l'équipe de direction
Julie Duclos et Samira Manni de l'équipe de direction - Lydie Lahaix

L'été sera compliqué "mais je reste optimiste ajoute Samira Manni, la directrice commerciale de Cap Hotel, espère une reprise d'activité dès la première quizaine du mois de juin, "j'ai bon espoir que les Français redécouvrent le charme de notre région, _avec la Loire, les châteaux, la forêt_. "Nous travaillons avec le comité régional du tourisme, la Métropole orléanaise et l'Office du tourisme, à une communication pour rassurer les clients et les faire revenir", ajoute Samira Manni. 

Pour cela le Mercure a même lancé un slogan "c'est l'été, revenez les yeux fermés". "Nous visons surtout une clientèle de loisirs, locale et francilienne, précise-t-elle, il faut se dire qu'avec cette crise sanitaire, il va y avoir "une nouvelle manière de voyager, de visiter les sites culturels avec peut-être un masque mais en gardant la possibilité de continuer de vivre tel qu'on le faisait auparavant et nous le voyons ici depuis la réouverture, les clients circulent masqués sans aucun problème dans l'hôtel, ils sont à l'aise avec les mesures mises en place".

Aujourd'hui à l'Hotel Mercure d'Orléans Centre, chacun espère voir rapidement tomber la limitation de déplacement des 100 kilomètres, pour permettre une vraie relance des réservations dans les semaines qui viennent.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess