Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

« La relance éco » : à Orvault, le patron du Quintessia Resort est très inquiet

-
Par France Bleu Loire Océan

Chaque jour, France Bleu Loire Océan s'intéresse à la reprise économique dans notre région. Ce samedi, gros plan sur les difficultés de l’hôtel, spa, restaurant le Quintessia à Orvault, près de Nantes. Un établissement au bord du dépôt de bilan.

Le Quintessia hôtel-restaurant- spa à Orvault, près de Nantes
Le Quintessia hôtel-restaurant- spa à Orvault, près de Nantes - Quintessia

A la tête du Quintessia depuis vingt ans, Sylvain Lejeune est un homme très inquiet. Il aurait pu rouvrir son établissement le 2 juin mais il préfère attendre la fin du mois pour accueillir à nouveau sa clientèle « Tous nos séminaires du mois de juin sont annulés ou reportés au mois de Septembre. Si on ouvre et qu’on a personne, ce n’est pas tenable » assure Sylvain Lejeune. Le Quintessia qui emploie 28 salariés, est fermé depuis le 14 mars dernier.  Selon son dirigeant l’entreprise a perdu  700 000 euros de chiffres d’affaires en trois mois « Aucune PME ne peut supporter ça, on est au bord du dépôt de bilan » affirme Sylvain Lejeune.

Le Quintessia propose un spa de 600m²
Le Quintessia propose un spa de 600m² - Quintessia

Relance à la rentrée

Malgré cette situation compliquée, le patron du Quintessia est bien décidé à se battre pour sauver son affaire. Tout d’abord, il assigne son assureur en justice, son contrat comprenait une clause de perte d’exploitation qui couvrait notamment l’arrêt total ou partiel du fait de mesures administratives ou sanitaires. Pour l’instant cet assureur refuse d’indemniser l’hôtelier d’Orvault.  Et puis le patron du Quintessia compte sur les touristes français cet été pour relancer la machine « Si les clients sont au rendez-vous, si on arrive à négocier avec l’assurance, on peut rebondir en septembre » espère Sylvain Lejeune. Autre lueur d’espoir, le patron du Quintessia est en contact avec d’éventuels repreneurs «  j’espère vraiment que l’entreprise va continuer à vivre, c’est le fruit du travail d’une vie » déclare l’hôtelier.

Le Quintessia accueillera de nouveau ses clients le 20 juin prochain, premier jour d’un été qui sera déterminant pour cet Hôtel restaurant Spa d’Orvault.

"La relance éco" : Le quintessia à Orvault

France Bleu Loire Océan est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu