Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

"La relance éco" : à Péronne, la Ressourcerie veut croire en des jours meilleurs

Par

L'activité de la Ressourcerie de Péronne reprend petit à petit mais son directeur, Vincent Baralle, reste optimiste pour l'avenir de la soixantaine de salariés en insertion employés par ce magasin solidaire.

La ressourcerie à Péronne emploie une soixantaine de personnes en insertion La ressourcerie à Péronne emploie une soixantaine de personnes en insertion
La ressourcerie à Péronne emploie une soixantaine de personnes en insertion - Ressourcerie AIR de Péronne

Tous les salariés de la Ressourcerie de Péronne ont désormais repris le chemin du travail mais ils ont dû rester chez eux pendant le confinement et tous n'ont pas pu rejoindre cette structure qui fonctionne en collectant des objets pour les réparer et les revendre. 

Publicité
Logo France Bleu

Chômage partiel pendant le confinement

Ils sont une soixantaine en insertion à y travailler et ont dû être placés en chômage partiel pendant la période. "Ce sont des salariés qui ont aussi des problématiques sociales à résoudre et donc le fait d'être isolés les uns des autres, alourdissaient ces problématiques" explique le directeur, Vincent Baralle. Près de 70% en 2019 ont retrouvé un emploi durable ou une formation qualifiante et une personne accompagnée par la Ressourcerie, reste en moyenne un an avant cela mais dans le contexte de la crise économique, Vincent Baralle ajoute qu'il va falloir accompagner au mieux le personnel. 

Reprise progressive de l'activité 

Le directeur de la Ressourcerie évoque "des pertes d'exploitation assez conséquentes durant la fermeture". Vincent Baralle décrit des usagers qui reviennent petit à petit pour l'apport d'objets comme les entreprises pour des cartons, des palettes "après des afflux au tout début" comme les gens avaient fait le tri pendant le confinement. Les clients reviennent tout doucement dans le magasin où dans le cadre du protocole sanitaire, le nombre de personnes est pour le moment limité à trente personnes en même temps. Malgré le contexte, Vincent Baralle reste confiant : "c'est un peu l'ADN de la Ressourcerie : ressourcer un territoire, des hommes et des femmes qui ont eu des problèmes et ressourcer des produits de seconde vie donc là par rapport à ça, un vrai projet de territoire ne peut qu'espérer en des jours meilleurs."

loading

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu