Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La relance éco : à Pusey, la déchetterie a retrouvé une activité normale après une forte affluence post-covid

-
Par , France Bleu Besançon

Chaque jour, France Bleu Besançon s'intéresse à une entreprise ou à une filière économique de notre région. Ce mercredi, la déchetterie de Pusey en Haute-Saône a fait face à une forte affluence à l'issue du déconfinement.

La déchetterie de Pusey en Haute-Saône a croûlé sous les déchets après le déconfinement.
La déchetterie de Pusey en Haute-Saône a croûlé sous les déchets après le déconfinement. © Radio France - Virginie Vandeville

C'est du jamais vu ! Vous avez été nombreux, sans nul doute à faire du rangement pendant le confinement. Et ça s'est vu à la déchetterie de Pusey, en Haute-Saône. 

La déchetterie a rouvert officiellement le jour du déconfinement. Impossible, malgré les demandes de certains particuliers de pouvoir pénétrer dans l'enceinte de la déchetterie avant cette date, même si une dérogation a été accordée pour les professionnels. Ainsi chaque vendredi, pendant le confinement, ils devaient prendre rendez-vous pour déposer leurs déchets.

Il y avait près de 800 voitures par jour 

Pour les autres, il a fallu patienter jusqu'au 11 mai. Un jour qui a marqué les agents en service. "Ce jour-là, quand nous sommes arrivés _il y avait une fil de voiture sur plus de 400 mètres_", raconte Yann Colillieux, gardien de la déchetterie depuis deux et demi. Des embouteillages qui ont duré plusieurs jours. "On avait près de 800 voitures par jour pendant un temps", ajoute le gardien.  

Sytevom a doublé les effectifs

Il a fallu aux hommes de la déchetterie faire maintenir l'ordre. "On a été obligé de réguler la circulation pour éviter tout problème mais aussi prendre en charge les gros apports de chacune des voitures".  Parmi les déchets récupérés dans les bennes à disposition du public, il y avait beaucoup de pots de peinture, du mobilier et des vêtements. Des déchets habituellement peu nombreux, hors crise du covid.

La situation a obligé la société gérante, Sytevom a doubler ses effectifs pour faire face. Un quatrième agent est donc venu apporter son aide pour réguler les stocks à Pusey. 

La déchetterie de Pusey a retrouvé une activité normale depuis quelque jours.
La déchetterie de Pusey a retrouvé une activité normale depuis quelque jours. © Radio France - Virginie Vandeville

Un retour au calme

Après la frénésie des premières semaines, l'activité a repris à un rythme quasi normal selon l'agent. Seuls les gestes barrières encore en vigueur indique un bouleversement au sein de la déchetterie. 

"On ne doit pas s'approcher des gens. Ils doivent donc décharger et placer les déchets dans bennes tout seul. Cela a donné lieu à quelques frictions mais dans l'ensemble les gens acceptent de jouer le jeu", indique Yann Colillieux.

Retrouvez la chronique "La relance éco" à 7h17 tous les jours sur France Bleu Besançon

France Bleu Besançon est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess