Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La relance éco : à Quimper, la librairie Ravy prise d'assaut avant le confinement

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Les Quimpérois sont venus en masse acheter leurs livres avant de se retrouver enfermés pendant quatre semaines minimum. Pourtant, si le confinement se prolonge, les conséquences pour la librairie pourraient être graves.

Jean-Michel Blanc, directeur de la librairie Ravy
Jean-Michel Blanc, directeur de la librairie Ravy © Radio France - Roméo van Mastrigt

Romans policiers, bandes dessinées, albums jeunesse... Les Quimpérois sont venus nombreux, ce jeudi, pour trouver de quoi s'occuper lors des quatre semaines de confinement minimum qui s'annoncent. À la librairie Ravy, à Quimper, "c'est quasiment comme un jour de mi-décembre", raconte Jean-Michel Blanc, le directeur. Ce geste de solidarité en faveur des librairies indépendantes touche le gérant bien que celui-ci craigne un retour de bâton : "Si le confinement s'étend à décembre, c'est la catastrophe. Toute l'année, on travaille pour couvrir nos charges. C'est seulement sur décembre que l'on fait du bénéfice. Là, on va jouer à quitte ou double". 

Un drive dès ce vendredi

Alors, pour faire face, la librairie va réactiver son drive "click & collect" dès aujourd'hui. Il suffit de commander sur internet ou par téléphone et de récupérer son livre à l'entrée du magasin. En avril, au confinement précédent, Ravy avait pu sauver 30% de son chiffre d'affaires grâce à ce dispositif. 

Bruno, un client venu acheter une biographie, va utiliser le service dès la semaine prochaine. "Je privilégie les libraires indépendants, pour les faire vivre ! J'ai plus de chances d'être infecté en allant acheter mes livres en grande distribution plutôt qu'en utilisant le drive. Aujourd'hui, c'est important de soutenir cette filière", explique-t-il.

La plupart des salariés de la librairie vont être mis en chômage partiel. Ce jeudi après-midi, 6 personnes devaient signer un CDD pour aider la librairie lors des fêtes de fin d'année. Ces emplois ne verront probablement pas le jour. 

ECOUTEZ - Ruée vers les livres à la librairie Ravy

Choix de la station

À venir dansDanssecondess