Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : à Revel, les glaces bio de la ferme des délices cartonnent depuis le début de la crise

-
Par , France Bleu Isère
Revel, Isère, France

Chaque jour, France Bleu Isère accompagne ceux qui font redémarrer l'activité économique. A Revel (Isère), la ferme des délices produit des glaces artisanales et bio. Avec la crise sanitaire, les ventes ont augmenté, notamment grâce à la prime aux circuits courts.

La ferme des délices à Revel produit des glaces artisanales bio. Pendant le confinement, il y a même eu plus de ventes.
La ferme des délices à Revel produit des glaces artisanales bio. Pendant le confinement, il y a même eu plus de ventes. - La ferme des délices

On pouvait croire que les fabricants de glace auraient souffert de la crise du coronavirus. C'est sûrement le cas de certains, dont les principaux acheteurs sont les restaurateurs, longtemps restés fermés. La ferme des délices de Belledonne, basée à Revel (Isère) a vu ses ventes de glaces augmenter depuis le début de la crise.

Créée en 2008 par Anne-Sophie Cosson, accompagnée par quatre salariés à mi-temps, la ferme des délices de Belledonne s'est spécialisée dans la fabrication de glaces artisanales et bio. Un des effets positifs du confinement sur la vie économique : le changement des modes de consommation et la prime aux circuits courts. On vous en parle sur France Bleu Isère. Retour sur les derniers mois d'activités avec Anne-Sophie Cosson, gérante de l'exploitation agricole.

La Relance ECO avec Anne-Sophie Cosson, agricultrice et gérante de la ferme des délices de Belledonne, à Revel

Quel est le concept de votre exploitation ?

"Le concept est simple, c'est la fabrication de glaces, mais pour cela il faut produire du lait. On a quatre vaches jersiaises pour produire du bon lait crémeux. On produit aussi des fruits directement à la ferme. Tout est fabriqué ici, on est en bio donc on va utiliser de produits chimiques et quand on doit rajouter du sucre ou des ingrédients qui sont les parfums de nos crèmes glacées, on aura que des produits bio mais en plus en commerce équitable comme notre vanille, le café ou notre chocolat par exemple. Pour la commercialisation, on a une boutique ouverte le samedi de 15h30 à 18h30 à la ferme sinon on vend à des magasins de producteurs, des magasins bio ou des épiceries fines."

Il a fait chaud pendant le confinement. Est-ce que les ventes ont baissé ?

"Pas du tout. Je dirai même le contraire. Il faut savoir que pendant le confinement, les consommateurs avaient vraiment la volonté de manger des produits de qualité mais aussi du local. Et comme il y a une vingtaine de magasins qui vendent nos produits, notamment des magasins d'agriculteurs, bio et épiceries fines. Ça nous a vraiment porté économiquement, on a vu une belle augmentation de nos vente. Je dirai de l'ordre d'un tiers de ventes en plus que d'habitude."

Depuis le déconfinement, ça continue de monter ?

"Non, ça se stabilise. Les gens restent fidèles aux produits locaux et à nos glaces en tout cas et je pense que c'est la même réalité pour nos collègues. Je pense et j'espère que cette tendance à aller sur le local et le bio s'inscrive dans le temps."

On va vers une sortie de crise. Est-ce que d'autres professionnels vont ont démarché pour acheter vos glaces ?

"Oui, j'ai senti oui oui. On a été sollicité par quelques autres magasins. Normalement à cette période de la saison je n'ai pas ce genre de sollicitations, c'est plutôt à la sortie de l'hiver que ça arrive. A la sortie de la crise, là j'ai trois, quatre nouveaux magasins qui m'ont démarché."

Anne-Sophie Cosson et une de ses vaches productrices de lait bien crémeux, le meilleur pour faire des glaces.
Anne-Sophie Cosson et une de ses vaches productrices de lait bien crémeux, le meilleur pour faire des glaces. - Anne-Sophie Cosson

______________________________________________________
France Bleu Isère est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess