Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La relance éco : A Roubaix, Mc Arhur Glen s'attend à moins de clients cette année pour les soldes

-
Par , France Bleu Nord

Les commerçants vont-ils pouvoir rattraper la baisse de leurs chiffres d'affaires après à la crise sanitaire ? C'est pour cette raison que la date des soldes d'été a été retardée cette année. A Roubaix, le centre commercial Mc Arthur Glen, qui regroupe 75 boutiques, s'attend à moins d'affluence.

Les soldes d'été débuteront le 15 juillet pour quatre semaines
Les soldes d'été débuteront le 15 juillet pour quatre semaines © Radio France - Tifany Antkowiak

Les soldes d'été débutent cette année avec trois semaines de retard par rapport au calendrier habituel. Le gouvernement a ainsi voulu laisser les commerçants écouler leurs stocks à prix fort, après une période de crise sanitaire compliquée.  Mais le pari est risqué alors que beaucoup de clients sont déjà partis en vacances. Y aura-t-il un sursaut de la consommation alors que les français ont épargné 60 milliards d'euros durant le confinement? 

Au centre commercial Mc Arthur Glen à Roubaix, qui regroupe 75 boutiques, on constate en tout cas un retour des achats. A la réouverture mi-mai, les commerçants avaient du faire face à une baisse de trafic et de  chiffre d'affaires de 50 %, mais ce retard se résorbe doucement.

"On a démarré nos ventes privées au moment où les soldes auraient du débuter", explique le directeur, Christophe Goret. "La bonne nouvelle, c'est qu'on est en progression, et de trafic et de chiffre d'affaires. Quand on prend la peine de se déplacer, c'est qu'on a envie de consommer. _Le panier moyen est en hausse, 45 euros en moyenne, contre 40 euros habituellement._"

Des clients moins nombreux mais qui consomment plus

Le centre commercial a enregistré une hausse de fréquentation de 25% mais les ventes, elles, augmentent de 27%. C'est aussi le signe, pour son responsable, que les clients sont plus choyés qu'à l'habitude, depuis la fin du confinement. Mickaël Flahaut, qui tient un magasin dédié aux arts de la table, confirme : "Etonnamment, avec les règles d'accueil plus strictes, les rapports avec nos clients ont changé, notamment les limitations sur le nombre de personnes acceptées en magasin. Ils sont moins nombreux, on leur consacre donc plus de temps, et ils sont surtout heureux de revenir!"

Les bras chargés de paquets, Gilles, Laurence et leurs enfants ont profité des ventes privées. Ils font les comptes, à la sortie des boutiques: la facture s'élève à près de 500 euros. La famille, venue de Pont-sur-Sambre, s'interroge tout de même: "les boutiques sont presque vides. Peut-être que beaucoup sont partis en vacances?"

Derrière les maques, on voit les sourires

A quelle fréquentation s'attendre, en cette première semaine de soldes, c'est toute la question pour Sara Benaouda, vendeuse en chef dans une boutique de vêtements pour femmes et enfants. "On voit les sourires quand même, même derrière les masques. Il y a une vraie envie de revenir en boutique, de toucher les vêtements. Est-ce qu'il y aura un peu ou beaucoup de passage? On s'attend à ce que ce soit mitigé. Mais nous en tout cas, on sera prêtes, comme d'habitude." 

Le centre commercial a tout de même allégé son dispositif. Il espère attirer, pour cette première semaine, 40.000 clients, contre 65.000 l'an dernier.

ECOUTER : le directeur de Mc Arthur Glen, Christophe Goret

ECOUTER : le reportage à Roubaix de Sophie Morlans

Choix de la station

À venir dansDanssecondess