Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

La relance éco : à Saint-Dié-des-Vosges, l'entreprise Salvéco triple ses volumes de produits désinfectants

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Les produits désinfectants sont particulièrement prisés depuis le début de l'épidémie de coronavirus. A Saint-Dié-des-Vosges, l'entreprise Salvéco développe depuis plus de 25 ans des solutions d'hygiène et d'entretien 100% d'origine végétale. Des produits plébiscités désormais.

L'entreprise Salvéco a été créée en 1994
L'entreprise Salvéco a été créée en 1994 - Entreprise Salvéco

C'est devenu l'un des produits symboles de la crise du coronavirus. Et il a très vite disparu de tous les rayons : le gel hydroalcoolique. Il n'est pourtant pas le seul à assurer une désinfection lorsque savon et eau ne sont pas à portée de mains. 

L'entreprise Salvéco, créée à Saint-Dié-des-Vosges en 1994, mise sur des produits 100% d'origine végétale pour réduire les effets toxiques sur l'homme et la planète. Il y a 10 ans, elle a mis au point une formule alternative au gel hydroalcoolique, sans éthanol et à base d'acide lactique beaucoup plus doux pour la peau. 

"L'acide lactique est généré lors de la fermentation des fromages", explique Stéphan Auberger, directeur général de Salvéco et docteur en sciences. "C'est une technologie naturelle, végétale qui est connue et on l'utilise à notre profit pour en faire un produit qui est reconnu par les autorités européennes et qui est efficace sur le coronavirus par exemple."

C'est un produit plébiscité par tous les secteurs de la santé, par les forces de l'ordre, les collectivités, les écoles et les Ehpad qui sont particulièrement concernés par des produits qui n'ont pas d'impact sur la santé

Stéphan Auberger, docteur en science et fondateur de Salvéco
Stéphan Auberger, docteur en science et fondateur de Salvéco - Entreprise Salvéco

5 recrutements en perspective

Les volumes de cette mousse désinfectante, Osanis, ont été plus que triplés depuis l'apparition de la pandémie. Pendant le confinement, les 33 salariés de Salvéco ont été mobilisés sur la production, y compris les personnels administratifs et de recherche et développement. Depuis le déconfinement, le recours à l'intérim a repris et Stéphan Auberger compte recruter cinq personnes pour répondre à la demande. 

"Nous pensons que le besoin de la désinfection est aujourd'hui plus que nécessaire et va durer, va marquer les esprits", note-t-il. "Mais les gens seront sensibles cette fois au fait que les produits chimico-synthétiques, donc issus du pétrole, à un usage répété présentent des risques pour la santé." 

Les produits Salvéco - entretien des sols, sanitaires, désinfection des surfaces, des mains - sont vendus à parts égales aux professionnels et aux distributeurs grand public.

Retrouvez la chronique "La Relance Eco" à 7h15 tous les jours sur France Bleu Sud Lorraine.

France Bleu Sud Lorraine est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h15, votre radio s'intéresse à une entreprise, un commerce, un club de sport, une association, une institution emblématiques de notre région. Comment se porte-t-il (elle) ? Quels enseignements tire-t-elle (il) de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle (il) dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu