Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La relance éco : à Saint-Herblain, Lisaqua obtient 1,4 M€ pour produire des gambas sans antibiotiques

-
Par France Bleu Loire Océan

Depuis 2018, Lisaqua développe à Saint-Herblain un système innovant d'élevage de gambas sans antibiotiques, ni rejets polluants. Malgré la crise, la startup vient d’obtenir une aide de 1,4 M€ de BPI France, objectif produire une centaine de tonne de grosses crevettes d’ici 2023.

Les gambas produites par Lisaqua  sont  garanties  «triple  zéro»:  zéro  antibiotique,  zéro kilomètre,  zéro rejet polluant.
Les gambas produites par Lisaqua sont garanties «triple zéro»: zéro antibiotique, zéro kilomètre, zéro rejet polluant. - Lisaqua

A l’origine de Lisaqua, Charlotte Schoelinck , docteure en biologie marine, Caroline Madox, ingénieure des Mines et Gabriel Boneu, diplômé d’HEC. Trois associés qui travaillent depuis plus de deux ans sur un nouveau procédé d’aquaculture  « On développe des techniques qui nous permettent de maîtriser l’élevage de gambas dans une ferme terrestre indoor » explique Gabriel Boneu «  On élève les gambas avec des micro-algues et des invertébrés, on maintient ainsi une qualité d’eau très stable, ce qui réduit la mortalité et améliore la croissance des gambas, sans utiliser d’antibiotiques » poursuit le cofondateur de Lisaqua.  

Une aide de 1, 4 M€ de BPI France

Lisaqua avec cette aide à l’innovation de 1,4M€  va pouvoir agrandir son équipe R&D, avec trois recrutements, et poursuivre son développement « Aujourd’hui, on a une micro ferme urbaine qui produit des dizaines de kilos de gambas, en 2021 on va déployer une ferme pilote pour produire une dizaine de tonnes, puis ensuite on passera, en 2022, à l’échelle industrielle avec un objectif d’élever une centaine de tonnes de gambas par an » indique Gabriel Boneu.

Les trois fondateurs de Lisaqua
Les trois fondateurs de Lisaqua - Lisaqua

Un marché gigantesque

La gambas est le 2ème produit de la mer le plus consommé dans le monde juste derrière le saumon, rien qu’en France on importe chaque année 80 000 tonnes de ces délicieuses grosses crevettes. Élevées en Asie , en Inde, en Amérique du sud, elles arrivent congelées et bourrées de conservateur. Avec cette offre de gambas élevées sans antibiotiques, Lisaqua  propose une véritable alternative. Les premiers retours sont d'ailleurs plutôt encourageants « On a fait des tests avec des poissonniers, des chefs étoilés, des industriels, les retours sont très positifs. On est sur un produit local, made In France, sans antibiotiques , finalement on répond aux attentes des consommateurs » se réjouit  Gabriel Bonneu.

La relance éco : Lisaqua à Saint-Herblain

France Bleu Loire Océan est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess