Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

"La relance éco" : à Saint-Lô, Easybike augmente la cadence pour assembler plus de 200 vélos par jour

-
Par , France Bleu Cotentin

Chaque jour, France Bleu Cotentin s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région. Ce mardi, c'est l'usine de vélos électriques Mobiky-Tech, filiale d'Easybike à Saint-Lô (Manche). Le PDG Grégory Trebaol s'attend à "une activité très dense dans les six prochains mois".

L'usine saint-loise d'Easybike, en redressement judiciaire depuis juin 2019, espère que les difficultés sont derrière elle.
L'usine saint-loise d'Easybike, en redressement judiciaire depuis juin 2019, espère que les difficultés sont derrière elle. © Radio France - Jacqueline FARDEL

Elle ne s'est jamais totalement arrêté durant la période de confinement. L'usine saint-loise d'assemblage de vélos à assistance électrique, Mobiky-Tech, filiale d'EasyBike, a maintenu une "activité quasiment à mi-temps", explique son PDG Grégory Trebaol, en continuant d'assurer les activités de logistique puis en reprenant la production à partir du 6 avril.

On assemble 150 à 200 vélos par jour en ce moment, sachant qu'on y allait crescendo. L'année dernière, à titre de comparaison, on était plutôt sur 80 à 100.  Donc on continue d'augmenter la cadence et là, on est prêts à passer au-delà de 200/250 vélos post-confinement.

Une activité "dense" dans les six prochains mois

Pendant le confinement, l'usine a fabriqué les vélos commandés avant la mi-mars. Mais depuis trois semaines, le téléphone ne cesse de sonner, confie Grégory Trebaol :

On a énormément de sollicitations de différents distributeurs, de marques et de nos propres clients en Easybike, Matra et Solex. Donc on sent une activité qui va être très dense dans les six prochains mois.

L'usine saint-loise d'Easybike emploie aujourd'hui 62 salariés.
L'usine saint-loise d'Easybike emploie aujourd'hui 62 salariés. © Radio France - Jacqueline FARDEL

Des vélos en livre-service pour les villes

L'entreprise vise de nouveaux marchés, notamment en Suisse. Elle travaille aussi avec des opérateurs sur une offre de vélos en libre-service.

Les mentalités sont en train de changer et il ya des prises de conscience des uns et des autres, notamment dans les grandes agglomérations, pour utiliser des transports doux et plutôt individuels, que des transports en commun.

Toujours en redressement judiciaire

Mobiky-Tech est en redressement judiciaire depuis juin 2019. La deuxième période d'observation est toujours en cours jusqu'en juin 2020. "Les difficultés sont plutôt derrière nous", espère Grégory Trébaol. Fin 2019, l'entreprise a pu embaucher. Elle est passée de 32 à 62 salariés aujourd'hui

Le PDG explique travailler sur "des solutions" qui seront présentées à la prochaine audience au tribunal de commerce de Coutances "pour sortir au second semestre du redressement judiciaire" et évoque "des garanties" apportées, quant au passif et aux dettes de l'entreprise.

France Bleu Cotentin est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ? Vous pouvez aussi réécouter cette chronique "la relance éco" sur francebleu.fr

Choix de la station

À venir dansDanssecondess