Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La relance éco : à Saint-Yrieix-la-Perche les madeleines Bijou attendent surtout la reprise en septembre

-
Par , France Bleu Limousin

Les Madeleines Bijou ont beaucoup souffert du confinement. Même si l'entreprise de Saint-Yrieix-la-Perche en Haute-Vienne n'a pas cessé son activité ses ventes ont chuté. Et elle ne peut envisager une vraie relance qu'après l'été peu propice aux madeleines.

La production de madeleines n'a jamais été stoppée chez Bijou
La production de madeleines n'a jamais été stoppée chez Bijou © Radio France - Françoise Ravanne

Anne Évène évoque un "big bang" à l'annonce du confinement chez Bijou. "Ça a été assez cataclysmique". Car cela ne pouvait pas plus mal tomber. La période de Pâques est avec Noël la période la plus importante pour l'entreprise de Saint-Yrieix-la-Perche. " Ça a été vécu au pire moment économique que l'on puisse avoir" ajoute Anne Évène. Bijou n' a pourtant pas ménagé ses efforts pour continuer son activité. Ses boutiques (Saint-Yrieix, Limoges, Brive, Bordeaux) étant fermées, elle a mis en place un service de livraisons à domicile sans frais de port. Mais impossible évidemment de compenser l'absence de ses très gros clients, comme les associations de parents d'élèves. Au final Bijou a fait 10 ou 20 % de son chiffre d'affaires habituel sur cette période.

Un déconfinement sans grands changements

Depuis le début du déconfinement toutes les boutiques Bijou ont rouvert. Mais cela ne veut pas dire que cela change beaucoup la donne pour l'entreprise. "On ne sent pas encore une relance à proprement parler" indique Anne Évène. La production a certes repris un peu; une bonne partie du personnel a repris le travail après la période de chômage partiel, surtout que la mise en œuvre des mesures barrières dans l'entreprises et dans les boutiques a nécessité pas de mal de travail.

Une vraie reprise après l'été

Et ce déconfinement n'arrive pas à une période qui permet à Bijou de repartir sur des chapeaux de roues. "L'été n'est pas une grande période de consommation de madeleines". Malgré cela l'entreprise se mobilise pour relance son activité "comme on peut" précise Anne Évène."Nous sommes une PME du Limousin, on a 150 personnes salariées de l'entreprise, donc il faut tout faire pour que ça reparte au mieux et au plus vite." L'objectif est une reprise totale en septembre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess