Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La relance éco : à Sernhac, le Graton Castillonnais fait le pari du local avec sa Fougasse d'antan

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Malgré la crise sanitaire, le Graton Castillonnais installé à Sernhac ne s'est jamais arrêté de travailler. La petite entreprise (17 salariés) a pu compter sur la solidarité de ses clients pour écouler les 11 tonnes de produits entreposés dans ses frigos.

Florence Thomas dirige le Graton Castillonnais
Florence Thomas dirige le Graton Castillonnais © Radio France - Sylvie Duchesne

L'annonce du confinement par Emmanuel Macron en mars a pris de court Florence Thomas, la responsable du Graton Castillonnais. Cette  entreprise de 17 salariés installée à Sernhac (Gard) fabrique des gratons qui entrent dans la composition des fougasses des boulangers. Elle propose également des gratons prêts à l'emploi pour les particuliers et les grandes surface ainsi que de la charcuterie.

"Toutes les commandes ont été annulées. On s'est retrouvé avec 11 tonnes de produits sur les bras" confie-t-elle. Les trois tonnes de gratons ont pu être écoulées grâce aux boulangers qui ont poursuivi leur activité. Les huit autres tonnes, c'étaient des lardons, de la chair à saucisse, du jambon.

"Grâce à Facebook, on a communiqué, ce qui a permis aux particuliers de venir acheter ces produits dans la boutique que nous avons ouverte il y a un an et demi au sein de l'entreprise. Ça a permis de nous faire connaître". La crise sanitaire a aussi permis à l'entreprise de revoir son fonctionnement. 

"Ça fait voir les choses différemment avec une gestion des stocks différente. Ça a également permis l'essor de la boutique où viennent les habitants du village et de la région."

"On doit tous faire le choix de la qualité" 

Pour se diversifier, le Graton Castillonnais propose également depuis novembre 2019 sa Fougasse d'antan, vendue surgelée, précuite aux boulangers et aux enseignes de la grande distribution. "Nos produits viennent de porcs d'Occitanie avec le label Sud de France. L'idée, c'est d'améliorer encore la qualité des gratons pour faire de meilleures fougasses.

Mes clients boulangers savent que s'ils sont en rupture de ce produit pour diverses raisons, ils peuvent avoir recours à mes fougasses parce qu'elles seront dignes de leur renommée. C'est un produit qui reste artisanal avec une fabrication dans les règles de l'art avec une pâte à pain "tourée" et une seule matière grasse. Quand on rentre dans une boulangerie gardoise, ce qui fait la différence, c'est vraiment la fougasse aux gratons. 

L'idée, c'est qu'on soit tous meilleurs pour faire ce produit qui nous démarque." Quand on pose la question à Florence Thomas sur la manière dont elle voit l'avenir, elle est très claire. "On souhaite rester à taille humaine pour que nos produits et l'ambiance sociale de la société soient en adéquation.

La boutique du Graton Castillonnais est ouverte du lundi au vendredi de 9h à 13h et de 14h à 18h30. On peut aussi se faire livrer. 

La crise sanitaire a permis de faire découvrir la boutique de vente aux particuliers installée dans l'entreprise
La crise sanitaire a permis de faire découvrir la boutique de vente aux particuliers installée dans l'entreprise © Radio France - Sylvie Duchesne
Choix de la station

À venir dansDanssecondess