Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : à Sigoulès, VCN reprend progressivement sa fabrication de vis chirurgicales

-
Par , France Bleu Périgord
Sigoulès, France

Chaque jour, France Bleu Périgord s'intéresse à une entreprise de Dordogne qui fait face à la crise du coronavirus. Ce mardi il s'agit du fabricant de pièces mécaniques de précision VCN à Sigoulès, qui reprend son activité et maintient ses investissements, malgré les commandes reportées.

VCN-industries fabrique notamment ds vis chirurgicales
VCN-industries fabrique notamment ds vis chirurgicales - Jean-Michel Vacher

Voilà 17 ans que VCN-industries fabrique des pièces métalliques de précision pour l'aéronautique, la bijouterie, et pour la chirurgie : VCN usine par exemple des petites vis utilisées pour les os ou la colonne vertébrale. Dès mi-mars avec l’arrivée de l'épidémie, les commandes de l'industrie aéronautique ont été gelées, et les fournisseurs de l'entreprise de Sigoulès (par exemple pour  le titane ou certains inoxs et les outils coupants) se sont arrêtés. Le patron Jean-Michel Vacher a donc imposé une semaine de vacances fin mars à sa trentaine de salariés, avant de reprendre la fabrication en avril avec 50% de chômage partiel

Une reprise progressive

En mai, la fabrication des pièces mécaniques de haute précision n'a repris qu'à moitié, et 200.000 euros de commandes sont toujours gelées. "ce que nous n’avons pas fabriqué ne se rattrapera pas : nous ne pourrons pas doubler nos fabrications, et 2020 sera une année blanche" regrette le fondateur de l'entreprise. Pourtant Jean-Michel Vacher maintient les 600.000 euros d'investissement prévus à l'automne (avec une nouvelle décolleteuse et une nettoyeuse à ultrasons), et répète "il n'est pas question de supprimer des emplois." Trois embauches ont quand même été reportées.

Réécoutez Jean-Michel Vacher, le patron de VCN-industries à Sigoulès

Retrouvez la chronique "la relance éco" à 7h15 tous les jours sur France bleu Périgord

Choix de la station

À venir dansDanssecondess