Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

La relance éco : à Vannes, la discothèque "Le Chicago" prête à tout pour rouvrir rapidement

Par

Si les bars et les restaurants devraient rouvrir prochainement en zone verte, les discothèques n'ont quant à elle aucune visibilité sur une réouverture prochaine. A Vannes, la discothèque "Le Chicago" cherche des solutions pour sauver son chiffre d'affaires.

La porte d'entrée de la discothèque "Le Chicago" à Vannes La porte d'entrée de la discothèque "Le Chicago" à Vannes
La porte d'entrée de la discothèque "Le Chicago" à Vannes © Radio France - Eric Audra

A l'intérieur de la discothèque, DJ Jeff, 27 ans derrière les platines du Chicago, lance le titre Proud Mary, par Ike et Tina Turner. C'est la bande-son des fins de soirée de cette boîte de nuit située dans la zone de Laroiseau à Vannes. "Rien qu'à l'écouter j'ai les poils qui s'hérissent. C'est quelque chose qui me manque" souffle, nostalgique, Jean-François Chaffard. 

Publicité
Logo France Bleu

Le disc-jockey est l'un des quatre employés de la société. Il est au chômage partiel pour la première fois de sa carrière, et vit très mal la fermeture de l'établissement : "Le fait de me retirer tout ça.. Je suis anéanti. Si on est les derniers à rouvrir, si on ne peut pas vivre de notre métier, qu'est ce que je ferai derrière ? Je ne sais pas."

La discothèque "Le Chicago" à Vannes © Radio France - Thibault Lefèvre

Le Chicago accueille en temps normal 200 à 250 personnes les soirs d'ouverture. Un tiers sont des habitués, comme Lionel : "Ce qui me manque aujourd'hui c'est l'ambiance. Parce qu'on a besoin de s'amuser, on a besoin de retrouver des amis. Respecter les gestes barrière dans une boîte de nuit ce n'est pas possible. Les gens sont tous collés les uns aux autres, il va falloir trouver une solution."

Et des solutions pour retravailler à tout prix, le patron de l'établissement Jacky Brindejonc en imagine tous les jours. Il paie environ 10 000€ de charges sociales par mois et a déjà perdu plus d'un tiers de son chiffre d'affaires : "C'est une perte sèche, ça fait très mal. On essaie de trouver toutes les solutions pour rouvrir. Par exemple, les diffuseurs de brouillard : ce sont des produits que l'on remplit dans une machine. Est-ce qu'on peut pas mettre quelque chose de non-nocif et désinfectant à la place ? On pourrait aussi distribuer des visières, ou imaginer un masque avec un trou pour les pailles. On cherche tout !"

Juliette et Jacky Brindejonc, co-gérants du Chicago © Radio France - Eric Audra

Selon le syndicat national des discothèques, 30% des 1600 établissements de nuit en France pourraient faire faillite dans les prochains mois. Le secteur emploie entre 25 000 et 30 000 personnes, il génère tous les ans un milliard d'euros.

loading

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu