Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : à Voiron, Romain de Tellier a plusieurs cordes à son Arc Industries

-
Par , France Bleu Isère

Chaque jour, France Bleu Isère accompagne ceux qui font redémarrer l'activité économique. Aujourd’hui, gros plan sur une entreprise voironnaise qui a su rebondir en se lançant dans la fabrication de bornes de distribution de gel hydroalcoolique personnalisables avec les logos des clients.

logo de l'entreprise Arc Industries
logo de l'entreprise Arc Industries - site officiel www.arc-industries.fr

"Arc industries à Voiron est spécialisée dans la tôlerie industrielle. Avec sa vingtaine de salariés, le PDG Romain de Tellier s'est lancé dans la production à grande échelle de bornes de gel hydro-alcoolique. Une manière d'atténuer les effets de la crise qui frappe le secteur industriel. Il est l'invité de "la relance éco" de France Bleu Isère ce mercredi.

Ecoutez l'interview de Romain Le Tellier, le Pdg d'Arc Industries à Voiron

D’où vous est venue l'idée de vous lancer dans la production de distributeurs de gel ? 

La crise nous a fait un choc, comme à tout le monde. Après avoir fermé une semaine au début du confinement et après avoir mis tout le monde en sécurité, on a pu redémarrer. D’abord pour faire des pièces métalliques pour le traitement des déchets dans les hôpitaux et puis on a réfléchi en équipe à apporter une réponse stratégique pour assurer la pérennité de notre structure. D’abord en suivant un plan d’investissement de 1 million d’euros par an pendant quatre ans, on est en train par exemple de réceptionner une machine qui coûte 1 million d’euros. Et avec cette machine, on a décidé grâce à la mobilisation de tous les salariés de développer un produit avec nos moyens. Notre borne de gel hydro-alcoolique peut être installée en extérieur et on peut la personnaliser.

Votre spécialité c’est le travail de la tôle, ça veut dire que vos bornes sont solides ?

On en fait en inox, on en fait en aluminium. Quand on se lance dans la production d’un objet d’utilité publique, il faut que ce soit solide et que ça puisse durer dans le temps. Les commerçants, les collectivités qui vont investir là-dedans ont besoin de quelque chose qui soit pérenne. En plus, nous avons de très bons retours sur le design. Notre distributeur plaît notamment avec la version qui permet de personnaliser le distributeur aux couleurs de l’entreprise en y mettant le logo de l’entreprise ou de la collectivité.

Est-ce que ça va suffire à compenser la baisse d’activité dans d’autres secteurs ?

Pas tout à fait. Nous étions en période de forte croissance. La crise a totalement stoppé cette dynamique. Ça va donc compenser simplement une petite partie mais notre stratégie et notre investissement sont confortés pour pouvoir rassurer nos clients, pour leur donner envie de relocaliser aussi et de poursuivre leur partenariat avec nous sur une vision à long terme.

Avez-vous déjà vendu quelques-unes de vos bornes ?

La ville de Voiron a été notre premier client, mais aussi la ville d’Anglet. On en a vendu à des diocèses pour mettre devant des églises, à plusieurs entreprises. Et là, on lance la création de 2500 bornes. Il y a un enjeu de disponibilité : quand un professionnel a besoin d’une borne comme celle-là, il en a besoin tout de suite. Il nous faut donc avoir du stock pour répondre immédiatement à la demande. 

______________________________________________________
France Bleu Isère est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu