Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La relance éco : à Wittisheim (Bas-Rhin), les Jardins de Gaïa rouvrent leurs portes

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

A Wittisheim (Bas-Rhin), les Jardins de Gaïa accueillent de nouveau leurs clients. Cette enseigne, pionnière du thé bio en Alsace, a dû s’organiser pour relancer son activité, ralentie pendant la crise du coronavirus. Elle mise sur le bio pour maintenir une clientèle fidèle.

Le port du masque est obligatoire à la boutique des Jardins de Gaïa, à Wittisheim.
Le port du masque est obligatoire à la boutique des Jardins de Gaïa, à Wittisheim. - Jardins de Gaïa

Aux Jardins de Gaïa, le rythme reprend presque à la normale. L’entreprise de thés, tisanes et épices bio située à Wittisheim (Bas-Rhin) a rouvert en avril, après avoir fermé ses portes pendant deux semaines au mois de mars. « On observe une reprise prudente, progressive », explique Anne Florence, des Jardins de Gaïa.

Il a pourtant fallu s’adapter. Le conditionnement des thés, normalement réalisé en partie par des ESAT (Etablissements et services d’aide par le travail) auxquels les Jardins de Gaïa font appel, ont fermé pendant le confinement. « Pour pallier ce problème, on a transformé des salles de réunion en salles de conditionnement, et on s’est recentré sur les missions principales pour pouvoir continuer à produire et conditionner nos thés. »

Rester vigilant

L’approvisionnement pose aussi problème. Les Jardins de Gaïa se fournissent en thé entre autre dans des pays asiatiques, comme la Chine, l’Inde, le Japon ou encore le Sri Lanka. Ces pays ont souffert du coronavirus, ce qui intime à « rester vigilants et attentifs à la situation dans ces pays, dans lesquels il y a eu des périodes de confinement, des difficultés liées à l’envoi des marchandises », explique Anne Florence.

La cueillette du thé au Japon.
La cueillette du thé au Japon. - Jardins de Gaïa

La boutique et la Maison de thé ont rouvert, avec port du masque obligatoire et désinfection du matériel utilisé. L’enseigne mise beaucoup sur l’attrait du bio, qui a le vent en poupe depuis quelques années : « les consommateurs se rendent compte de l’importance de prendre soin de la terre, et des hommes qui la cultivent, remarque Anne Florence, et ce sont des préoccupations grandissantes chez les plus jeunes. »

Les activités de la Maison de thé reprennent en septembre, avec des ateliers de dégustation et de découverte.

Retrouvez la chronique "la relance éco" à 7h15.

France Bleu Alsace est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l'avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess