Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Relance Éco : après le confinement "La Pantoufle du Berry" repart du bon pied !

-
Par , France Bleu Berry

Le secteur de l'habillement n'a pas été épargné par la crise économique liée au coronavirus et au confinement. L'industrie textile est même fortement mise à mal. "La Relance Eco" donne un coup de projecteur sur une marque berrichonne qui déjoue les statistiques : la Scop "La Pantoufle du Berry" !

L'équipe de "La Pantoufle du Berry" a de l'ambition !
L'équipe de "La Pantoufle du Berry" a de l'ambition ! © Radio France - Elodie Rabelle

Le secteur de l'habillement a lui aussi souffert des conséquences de la crise sanitaire et du confinement. Certains toutefois s'en sortent mieux, voire plutôt bien. Focus dans "La Relance Éco" sur une marque berrichonne qui déjoue les statistiques : la SCOP (société coopérative) indrienne, installée à Vatan, "La Pantoufle du Berry". 

"La Pantoufle du Berry" repart du bon pied : écoutez le reportage de la rédaction

L'entreprise prend un nouveau départ

Forte d'une nouvelle gestion,  elle vise de nouveaux horizons, pour toujours mieux faire connaître son savoir-faire ! Même pendant le confinement, les machines à coudre de "La Pantoufle du Berry" ne se sont pas arrêtées. Il faut dire qu'à cette période, les ventes ont explosé raconte le nouveau gérant : Michel Salmon : "Les ventes en ligne nous ont carrément sauvés ! On a même doublé notre chiffre d'affaire : on est passé de 4 000 euros par mois à 9 000 ! Je pense qu'avec le confinement, les gens ont usé plus vite leurs pantoufles et ils en ont eu besoin ! " 

Depuis mai et le retour des beaux jours, l'activité a ralenti, alors, Martine Bodin, la couturière de "La Pantoufle du Berry", a revu sa collection : "C'est vrai qu'avec les températures, on a moins envie de mettre de grosses pantoufles ! Alors on a développé une collection été avec de sandales, des tongs !" 

De nouveaux modèles et de nouveaux projets

De nouveaux projets imaginés par l'autre membre de la famille Salmon, le fils, Simon : _"On veut se développer dans d'autres endroits en France, on a des points de ventre en région Centre et au Nord Est, on aimerait être partout ! Et puis on élabore une nouvelle pantoufle, avec une semelle qui permet de les porter dehors sans les abîmer ! On devrait les avoir d'ici quelques mois !"_Une autre preuve que cette petite entreprise ne connait pas la crise : elle recrute ! "La Pantoufle du Berry" recherche une alternante couturière pour la rentrée... avec embauche à la clé !

Intéressé(e) ? Ecrivez à : contact@pantoufleduberry.fr

Choix de la station

À venir dansDanssecondess