Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco - Au Dorat, NITD échappe à la crise avec ses caméras thermiques pour détecter le Covid-19

-
Par , France Bleu Limousin
Le Dorat, France

Et si le coronavirus pouvait aussi servir de rebond à certaines entreprises ? C'est le pari de la société NITD, au Dorat, en Haute-Vienne. Cette société travaille pour le secteur de la sécurité et de la Défense. Elle conçoit aussi des caméras thermiques, très utiles pour détecter le Covid-19.

Test de caméra thermique à l'aéroport de Roissy, fin avril (image d'illustration)
Test de caméra thermique à l'aéroport de Roissy, fin avril (image d'illustration) © Maxppp - Fred Dugit

Et si le coronavirus pouvait aussi servir de rebond à certaines entreprises ? C'est le pari de la société NITD, au Dorat, en Haute-Vienne. Cette petite société de cinq personnes "distribue des solutions numériques sur mesures" et travaille habituellement pour le secteur de la sécurité et de la Défense, en mettant au point des produits dans le domaine informatique, les transmissions, et la vidéo-surveillance. Et dans cette dernière branche d'activité, elle conçoit notamment des caméras thermiques, très utiles pour détecter le Covid-19.

En effet, ces caméras permettent de mesurer instantanément la température corporelle d'un humain, et donc déterminer s'il peut être, éventuellement, porteur du Covid-19. D'où un certain afflux de commandes en ce moment chez NITD de la part de clients à la recherche de produits "rapidement déployables et nomades" affirme le Directeur Général de NITD, Romain Kerrinckx. Et il explique. "On va avoir soit la petite caméra à la main, où l'on va scanner la personne à un mètre de distance, cette même caméra peut être mise sur un trépied avec un wifi, et puis on peut avoir de plus gros systèmes avec des caméras fixes, qui peuvent scanner jusqu'à 10 mètres de largeur et plusieurs personnes simultanément".

Intérêt des collectivités, des grandes entreprises et des aéroports

Qui cela peut-il intéresser ? "On peut avoir des entreprises moyennes, jusqu'à de grosses collectivités, des grands groupes ou des aéroports" explique le dirigeant. Celui de Roissy vient d'ailleurs de mettre en place des équipements de ce type, il y a quelques jours.

A LIRE AUSSI : Des caméras thermiques à Roissy pour détecter des éventuels porteurs du Covid-19

Début mai, Jean-Claude Leblois, le Président du Conseil Départemental de Haute-Vienne, s'est rendu chez NITD
Début mai, Jean-Claude Leblois, le Président du Conseil Départemental de Haute-Vienne, s'est rendu chez NITD - © NITD

C'est donc une perspective intéressante qui s'ouvre pour la société du Dorat. Début mai d'ailleurs, Jean-Claude Leblois, le Président du Conseil Départemental de Haute-Vienne, s'est rendu chez NITD et a montré son intérêt pour l'entreprise. Car en ces temps de crise, ce segment de marché pourrait permettre à NITD de "maintenir notre chiffre d'affaire normal" estime Romain Kerrinckx, "car bien sûr le secteur Défense a été touché par la crise du Covid-19 avec des commandes qui se sont écroulées", mais "je pense qu'aujourd'hui _on va faire 300.000 euros de chiffre d'affaire_" sur le seul secteur des caméras thermiques. "C'est beaucoup, oui," convient Romain Kerrinckx, "car on est sur des produits qui vont du millier d'euros à des gros systèmes qui vont de 10 à 15.000 euros". 

Mieux, la société du Dorat veut même étoffer son effectif, et recrute en ce moment deux techniciens, l'un en informatique, l'autre en électronique. 

> NITD : 05.19.97.09.97, ou par mail : contact@nitd.fr

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu