Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La relance éco : au Mont-Saint-Michel, la Sodétour souffre de l'absence de clientèle étrangère cet été

-
Par , France Bleu Cotentin, France Bleu Armorique

La saison touristique 2020 est compliquée pour la Sodétour qui gère plusieurs établissements au Mont-Saint-Michel

Dans la baie du Mont-Saint-Michel, la Sodétour doit faire avec une clientèle essentiellement française cet été 2020
Dans la baie du Mont-Saint-Michel, la Sodétour doit faire avec une clientèle essentiellement française cet été 2020 © Radio France - Marc Bertrand

La relance éco dans le sud Manche avec Gilles Gohier le responsable de la Sodétour, qui gère  5 hôtels, 4 restaurants et aussi 2 campings et une aire de camping car  

Un profil de clientèle différent cet été

"Nous sommes un groupe touristique qui travaille avec des groupes de clientèle étrangère, qui représente 75 à c'est 80 % de notre chiffre d'affaire annuel. Aujourd'hui ces différents marchés ne sont plus là, donc nous travaillons avec une clientèle majoritairement française mais aussi des belges et quelques allemands, mais très peu. _Or, la clientèle française est différente dans les besoins et aussi le panier moyen_"

Les touristes à fort pouvoir d'achat sont absents

Les Asiatiques et Américains sont les grands absents de cette saison, alors qu'ils dépensent plus. "Ils font vraiment un voyage à but touristique, achètent des souvenirs, consomment dans les restaurants, alors que les Français viennent plus sur une journée ou un week-end. Et l'épidémie de Covid a transformé la relation par rapport aux chambres d'hôtel. Les visiteurs vont plus vers les chambres d'hôtes, les gîtes, des logements plus indépendants et plus sécurisant."

Quel impact sur le chiffre d'affaire ?

"Il y a une inquiétude. Quand vous perdez 80 % de votre chiffre d'affaire, vous ne pouvez pas compenser avec une clientèle majoritairement française, c'est impossible. _Vous compensez un peu mais pas totalement._"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess