Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La relance éco : avec les vacances d'été, ce glacier amiénois reprend des couleurs

-
Par , France Bleu Picardie

Depuis le déconfinement, on peut de nouveau s'offrir une glace artisanale chez "O Sorbet d'Amour", quai Belu à Amiens. Mais dans cette boutique du quartier Saint-Leu, les affaires ont vraiment repris avec l'arrivée des vacances d'été. Le gérant est assez optimiste pour la saison.

Le gérant Enzo Moreira est plutôt optimiste pour la saison qui commence.
Le gérant Enzo Moreira est plutôt optimiste pour la saison qui commence. © Radio France - Hélène Fromenty

C'est l'un des petits plaisirs des vacances et de l'été : déguster une boule de glace au soleil ! Et pour cela, pas forcément besoin d'aller jusqu'à la mer. Quartier Saint-Leu à Amiens, vous trouverez des crèmes glacées et des sorbets artisanaux chez "O Sorbet d'Amour", sur le Quai Belu. Après presque deux mois sans activité, la boutique a rouvert lors du déconfinement, le 11 mai dernier. Mais les clients sont vraiment revenus ces derniers jours, avec les vacances d'été.

"On a une présence globalement très bonne, assure le gérant Enzo Moreira, qui a ouvert ce commerce en mai 2019. Par rapport à l'été dernier, qui était notre premier été, ça se maintient."

La plupart des clients sont des locaux, comme Manon et son amie, deux amiénoises habituées de la boutique.
La plupart des clients sont des locaux, comme Manon et son amie, deux amiénoises habituées de la boutique. © Radio France - Hélène Fromenty

Selon lui, ce sont principalement des habitués Amiénois qui passent la porte. "C'est vraiment le cœur de notre clientèle et on en est très contents, assure Enzo Moreira. Mais depuis le 14 juillet, on voit de plus en plus de touristes frontaliers comme des Néerlandais, des Allemands..."

Chaleur et soleil

Côté parfums, il a fallu attendre un peu que l'approvisionnement reparte à la normale, mais désormais les 90 saveurs sont disponibles. Il y a bien sûr les grands classiques et aussi quelques goûts moins communs comme fraise piquillos, citron basilic, ou chocolat piment d'Espelette. 

Au total, 90 parfums de crèmes glacées ou de sorbets sont proposés.
Au total, 90 parfums de crèmes glacées ou de sorbets sont proposés. © Radio France - Hélène Fromenty

Clément vient de dépenser 4 euros pour deux boules, une mangue et une coco. "Là il commence à faire chaud, c'est l'été, c'est le moment d'en profiter. Il faut dépenser un peu et se faire plaisir." 

"Un été sans glace, ce n'est pas possible, renchérit Priscille, une touriste venue de Haute-Marne avec sa mère. Et puis on pense à eux, même si les glaciers ont sans doute moins souffert que certains restaurateurs ou d'autres commerces." 

Priscille et sa mère, deux touristes originaires de Haute-Marne, dégustent une glace quai Belu.
Priscille et sa mère, deux touristes originaires de Haute-Marne, dégustent une glace quai Belu. © Radio France - Hélène Fromenty

"Comme beaucoup, on a perdu un mois et demi de chiffre d'affaires, reprend le gérant. Mais globalement, si la clientèle continue à répondre présente de cette manière on devrait passer l'été." 

Encore faut-il que la météo soit de la partie. "On est très tributaire du temps, confirme Enzo Moreira. Ça va dépendre si le ciel est capricieux ou pas. Mais on est plutôt optimistes !"

Réécoutez la relance éco consacrée au glacier amiénois "O sorbet d'amour"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess