Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : ces anciens piliers de rugby toujours en première ligne contre le Covid-19

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Des anciens rugbymen de l'ASM Clermont exercent désormais sur le terrain de la sécurité sanitaire. Philippe Marocco et Davit Zirakashvili veulent maintenant plaquer le Covid-19. Un nouveau défi après leur carrière sportive.

Philippe Marocco commercialise des produits sanitaires
Philippe Marocco commercialise des produits sanitaires

Il vient tout juste de raccrocher les crampons, mais Davit Zirakashvili a très vite trouver un autre défi. Car comme ses adversaires sur les terrains de rugby, il veut maintenant faire reculer le Covid-19. L’une des deux entreprises qu’il dirige propose, notamment aux collectivités, un logiciel et une caméra thermique permettant de prendre la température sans contact.

On propose des solutions contre le Covid-19 - Davit Zirakashvili, ancien pilier de l'ASM

Un marché évidemment très porteur, et une solution qui a déjà séduit plusieurs collectivités dans la région. Car, à défaut de plaquer le virus, il faut anticiper explique Davit Zirakashvili. "Plusieurs maires nous ont fait confiance" ajoute le franco-géorgien, "je suis un papa, et je sais bien que le matin lorsqu'il faut finir le chocolat ou le jus d'orange, la première fois on prendra la température, la deuxième fois peut-être, mais la troisième fois on mettra les enfants dans la voiture pour aller à l'école". Il propose donc aux collectivités une solution numérique, et sans contact, pour prendre par exemple la température des élèves. "Sans les stresser, ça permet d'anticiper les choses et de ne pas prendre le risque de contaminer les autres".

Davit Zirakashvili est désormais sur le terrain de la sécurité sanitaire
Davit Zirakashvili est désormais sur le terrain de la sécurité sanitaire © Maxppp - Thierry Larret

Lui aussi essayait d’anticiper les choses lorsqu’il portait le maillot de l’ASM dans les années 90. Philippe Marocco travaille depuis de nombreuses années pour NCH, une grosse société qui proposait déjà du gel hydroalcoolique ou des masques pour ses clients comme Eiffage, ou Vinci par exemple. Mais la demande a explosé reconnaît l'ancien international. "Tout de suite, c'est trois quart de notre chiffre d'affaires, car tout le monde a été pris de court et la demande est terrible, tout le monde se protège car on est pas à l'abri les uns et les autres d'attraper ce putain de virus"

Même pour castrer les maïs, il va falloir du gel et des visières - Philippe Marocco, ancien international de l'ASM 

La société qui emploie Philippe Marocco va d’ailleurs également bientôt proposer à ses clients des lampes à ultra-violet et des aérosols pour désinfecter les locaux. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu