Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : chez Euro CFD à Belfort, "on prépare l'après-coronavirus"

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Dans la relance éco, on s'intéresse ce mercredi aux conséquences de la crise pour les ingénieurs. Chez Euro CFD à Belfort, une PME qui travaille pour les géants de l'aéronautique et l'automobile, les ingénieurs préparent le monde d'après, tout en affrontant la crise actuelle.

La société emploie une quinzaine d'ingénieurs (photo d'illustration)
La société emploie une quinzaine d'ingénieurs (photo d'illustration) © Maxppp - Bruno Levesque

Karim Loueslati dirige le bureau d'études et d'ingénierie EURO C.F.D. à Belfort. La société emploie une quinzaine d'ingénieurs. Tous travaillent sur des projets pour de grands groupes de l'aéronautique, de l'automobile ou de l'énergie, comme Edf, Aréva, Safran, Arcelor, Airbus, Alstom ou encore General Electric. Et avec la crise sanitaire, les conséquences sont lourdes pour cette petite PME.

Un nombre de commandes divisé par deux

"Tous les avions sont cloués au sol, des programmes sont en train d'être gelés, reportés dans le temps", explique Karim Loueslati. "L'automobile a vu ses ventes diminuer de plus de 80% sur les mois de mars-avril, tout cela a évidemment un impact sur toute la chaîne". La crise aura forcément une incidence sur le chiffre d'affaire. "Sur mars-avril, on estime que nos commandes ont baissé entre 40 et 50%, c'est quasiment divisé par deux".

Ce sont les clients qui ont un cycle rapide, ils réagissent directement au niveau du marché

Comment s'explique cette baisse d'activité ? Les clients d'Euro CFD ont gelé leurs investissements. "Ils redoutent une contraction économique, donc ils freinent leurs programmes de recherche et développement (...) ce sont les clients qui ont un cycle rapide, pas un cycle long sur plusieurs années, ils réagissent directement au niveau du marché, si le marché est à la baisse, ils vont tout de suite arrêter les programmes et se contracter sur l'ensemble de l'activité".

"Par exemple chez Safran, on peut avoir des programmes sur des bancs d'essai qui se sont arrêtés ou qui ont été internalisés chez le client, parce qu'une partie des ingénieurs n'avaient plus de projets, donc ils ont pu prendre certaines parties qui étaient actuellement traitées par des partenaires comme nous".

La quinzaine d'ingénieurs au chômage partiel

"On requiert faiblement les aides de l'Etat sur le chômage partiel, par contre on est en train de les orienter sur des programmes de Recherche et Développement, on prépare l'avenir, l'après-coronavirus et on espère arriver avec de nouveaux outils et de nouvelles solutions". Karim Loueslati est-il confiant pour l'avenir ? "Confiant, non... ce serait vraiment quasiment idiot d'être confiant, il faut rester sur ses gardes".

D'ici septembre de nombreuses PME vont tomber

Selon lui, la crise va s'amplifier dans les mois qui viennent. "On est sur une période un peu étrange, il y a comme des airs de vacances pour tout le monde, mais je pense que ce n'est pas le cas et que cette inactivité-là, on va tous la payer dans les mois qui viennent, notamment à la rentrée de septembre, les PME seront les premières touchées..."

Retrouvez la chronique "La relance éco" à 7h15 tous les jours sur France Bleu Belfort Montbéliard.

France Bleu Belfort Montbéliard est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu