Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La relance éco : "Click & Collab", une plateforme en ligne pour s'échanger des salariés

-
Par , France Bleu Mayenne

La relance éco sur France Bleu s'intéresse à une entreprise, une association, un secteur qui redémarre depuis le déconfinement. Aujourd'hui, focus sur un outil bien pratique pour les entreprises mayennaises : "Click & Collab", pour s'échanger des salariés.

La plateforme Click & Collab, lancée par l'association Laval Economie, permet aux entreprises de s'échanger des salariés.
La plateforme Click & Collab, lancée par l'association Laval Economie, permet aux entreprises de s'échanger des salariés. - DR

Avec la crise, près d'une entreprise mayennaise sur quatre craint pour son avenir. Alors, pour leur venir en aide, l'association Laval Economie, l'agence de développement économique de Laval Agglomération, a lancé la plateforme en ligne "Click & Collab", juste après la fin du confinement. "C'est une plateforme de collaboration qui met en relation des entreprises qui ont des salariés en sous-activité, et des entreprises qui ont des besoins, et qui peuvent trouver des compétences disponibles à travers ces salariés", explique Frédéric Mellier, directeur adjoint de Laval Economie. 

L'inscription sur la plateforme, gratuite, permet aux entreprises de proposer des salariés, ou de faire des demandes de compétences. S'il y a une correspondance entre un salarié et une compétence recherchée, les deux entreprises sont mises en relation. "C'est un dispositif qui vient compléter celui du chômage partiel", raconte Frédéric Mellier. "Il permet d'éviter aux entreprises de licencier des gens. En prêtant leurs salariés pour une courte durée, elles vont pouvoir faire financier cette charge de personnel par une autre entreprise. Elles peuvent ainsi passer un cap, et récupérer leurs salariés une fois qu'elles se portent mieux." 

Pour le directeur adjoint de Laval Economie, la plateforme profite également aux entreprises qui accueillent les employés. "Elle répond à un besoin de recrutement d'une entreprise à un instant donné. Et puis c'est aussi une bonne manière pour le territoire de pouvoir conserver les compétences. Si ces salariés étaient licenciés, ils partiraient sûrement pour trouver du travail ailleurs. C'est vraiment gagnant-gagnant."

Créer de la solidarité entre les entreprises

Le premier objectif de la plateforme est bien sûr d'aider les entreprises en difficulté à cause de la crise du coronavirus. Mais il ne s'arrête pas là. "Au-delà de ce contexte particulier, l'enjeu c'est de créer une solidarité entre les entreprises, pour que les entreprises qui se portent bien à un moment donné puissent venir soutenir celles qui se portent moins bien", lance Frédéric Mellier. 

La plateforme propose un autre service : la mise en commun de formation de salariés. "Par exemple, si une entreprise cherche à former un cariste, plutôt que de financer la formation pour une seule personne, on va proposer à des entreprises du territoire de mutualiser cette formation pour faire baisser les coûts", explique le directeur adjoint de l'association Laval Economie.

Une trentaine d'entreprises se sont déjà inscrites sur la plateforme "Click & Collab", soit pour pour proposer, soit pour demander des salariés. Les premiers échanges de salariés débuteront en septembre. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess