Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

"La relance éco" : comment le plan d'aide de l'Europe va se traduire en Sarthe

-
Par , France Bleu Maine

Le maire de Coulaines (Sarthe), rapporteur du Comité européen des régions sur le plan de relance veillera à la juste répartition des aides, notamment entre les villes et les zones rurales. Pour Christophe Rouillon, ce coup de pouce doit servir de levier économique dans les mois qui viennent.

Les négociations ont duré quasiment cinq jours à Bruxelles (Photo d'illustration)
Les négociations ont duré quasiment cinq jours à Bruxelles (Photo d'illustration) © Maxppp - Nicoles Landerman / Le Pictorium

Après quasiment cinq jours d'âpres négociations, les 27 pays de l'Union européenne ont réussi à se mettre d'accord sur un plan de relance de 750 milliards d'euros pour sauver les économies des pays les plus touchés par la pandémie de Covid-19. La France, à elle seule, touchera 40 milliards d'euros de subventions, sans compter les prêts remboursables qui lui seront accordés. A moyen terme, la Sarthe verra la couleur de cette aide, assure Christophe Rouillon, maire de Coulaines, vice-président de Le Mans Métropole, par ailleurs rapporteur du Comité européen des régions sur le plan de relance. "Ce sera tout l'objet de mon travail à Bruxelles", assure-t-il. "Je défendrai les intérêts des communes, des départements et des régions. Je veillerai à ce que ces fonds européens soient utilisés au niveau local comme levier de l'activité économique", détaille l'élu sarthois.

Ne pas oublier les zones rurales

Christophe Rouillon compte faire attention à ce que ce plan européen ne bénéficie pas uniquement aux agglomérations mais "à toutes les communes, du fond de la Sarthe à Le Mans Métropole". Le Sarthois, rapporteur du Comité européen des régions sur le plan de relance rappelle que les aides s'appliquent à des secteurs bien précis. Par exemple  "la transition énergétique et numérique". Mais aussi, souhaite Christophe Rouillon, au tourisme : "secteur qui subit de plein fouet la crise". 

► Ecoutez la chronique "La relance éco" de 7h15 sur France Bleu Maine

Choix de la station

À venir dansDanssecondess