Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

"La relance éco" : comment une entreprise de transport bordelaise s'investit dans la fabrication de masques

-
Par , France Bleu Gironde

Le groupe Bacqueyrisses, basé à Bruges, dans la métropole bordelaise, spécialisé dans le transport collectif, a fabriqué en quelques semaines 50 000 masques sanitaires.

Confection de masques dans un atelier de Bacqueyrisses
Confection de masques dans un atelier de Bacqueyrisses - Claire Bouchareissas

Alors que la période de confinement a bloqué le secteur du transport collectif, le groupe Bacqueyrisses a trouvé les moyens de s'adapter à la situation. Rapidité et efficacité ont été au rendez-vous de ce défi.

Bacqueyrisses, c'est une entreprise familiale créée en  1925 à Bordeaux, dont le cœur de métier est la vente et la location d'autocars et d'autobus scolaires et interurbains, neufs et d'occasion. Au fil des décennies, elle s'est diversifiée dans la réparation, la maintenance, le négoce de pièces de rechange pour ce type de véhicules.

La sellerie, le maillon qui relie le transport à la confection de masques

Ses installations de Bruges abritent aussi un atelier de sellerie, c'est-à-dire la fabrication de revêtements cuir et tissus des sièges. Le groupe Bacqueyrisses travaille notamment  pour les tramways du Réseau TBM (Trams et Bus de la Métropole) et d'autres réseaux de transports de grandes villes. 

Une compétence que le patron Jean Bacqueyrisses, et son équipe, ont décidé de mettre au service de l'appel d'offres lancé par Bordeaux Métropole au cœur de la crise sanitaire. L'entreprise a embauché quinze intérimaires spécialisés dans ce genre de travail et fait venir onze machines à coudre industrielles. 

Résultat de cette reconversion à grande vitesse : 50 000 masques confectionnés en quelques semaines. Un défi technique relevé autant qu'une belle aventure humaine, selon Jean Bacqueyrisses.

Le groupe Bacqueyrisses emploie  115 salariés, dont un peu plus de la moitié à Bruges.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu